Siège d'Alep en Syrie : l'UE n'envisage pas de sanctions contre la Russie

  • A
  • A
Siège d'Alep en Syrie : l'UE n'envisage pas de sanctions contre la Russie
Les ministres des Affaires étrangères des 28 pays de l'UE se sont réunis pour évoquer le siège d'Alep.@ KARAM AL-MASRI / AFP
Partagez sur :

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne a démenti vouloir prendre des sanctions contre la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad.

Les ministres des Affaires étrangères des 28 pays de l'Union européenne, réunis lundi à Luxembourg notamment pour discuter du siège d'Alep en Syrie, n'envisagent pas de sanctions contre la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, a déclaré la chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini.

"Pas évoqué dans nos réunions". "J'ai vu que cela a été beaucoup évoqué dans les médias, mais pas dans nos réunions. Dans aucune d'elles, la question n'a été soulevée par un seul État membre", a affirmé Federica Mogherini devant la presse à son arrivée à la réunion. Elle n'a toutefois pas exclu que soient discutées des sanctions complémentaires visant le régime d'Assad.