Shimon Peres et l'anecdote des lunettes de Yasser Arafat

  • A
  • A
Partagez sur :

L'écrivain Marek Halter, grand artisan des rencontres secrètes entre les deux leaders, raconte sur Europe 1 comment tout a commencé. 

Marek Halter était proche de Shimon Peres, l'ancien président d'Israël mort dans la nuit de mardi à mercredi. Sur Europe 1 mercredi matin, l'écrivain français raconte comment les rencontres secrètes entre Shimon Peres, Yitzhak Rabin et Yasser Arafat, leader palestinien ont commencé au début des années 1990. 

"Je me souviens, on était chez Arafat à Tunis. A un moment donné, Arafat a sorti ses lunettes pour lire une lettre et il m'a dit : 'You see, I need glasses now', 'vous voyez, j'ai maintenant besoin de lunettes'. Deux jours plus tard, j'étais chez Shimon Peres, à Jérusalem, avec sa femme, et il me dit : 'Alors, ton ami palestinien ?' Je lui raconte qu'il a besoin de lunettes et ça l'a frappé ! Il m'a dit : 'dans ce cas, il s'humanise et j'aimerais le rencontrer'. C'est comme ça que ça a commencé", raconte Marek Halter. "Il disait tout le temps : 'il faut apprendre à parler à ses ennemis'".

Ces rencontres secrètes, qui ont conduit à la signature des accords d'Oslo, prémices d'une résolution du conflit israélo-palestinien en 1993 ont permis aux trois hommes de recevoir le prix Nobel de la paix en 1994.