"Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent comprendre"

  • A
  • A
"Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent comprendre"
@ REUTERS
Partagez sur :

Bruno Dellinger, seul Français rescapé de la tragédie, sera à New York pour les commémorations.

Bruno Dellinger, seul survivant Français des attentats du 11-Septembre, va retourner sur les lieux du drame, à New York. "J’y retourne parce qu’on me demande de témoigner", explique-t-il au micro d’Europe 1.

 "Je préfère m’exprimer plutôt que de rester à me morfondre" :

 

Car, à chaque 11-Septembre, les souvenirs du drame lui reviennent en pleine figure. Des souvenirs qu’il raconte dans son livre World Trade Center, 47ème étage, aux éditions Robert Laffont. Il y détaille le choc de cette journée et la façon dont il a échappé, de peu, à la mort : "Je suis sorti seulement dix secondes avant que la première tour ne s'écroule", avait-il raconté au JDD au lendemain du drame.

A New York, Bruno Dellinger, chef d’une entreprise américaine au moment où les tours jumelles se sont effondrées, va retrouver ses anciens employés, "qui ont vécu cette journée avec moi". "Ce qu’on a vécu est indicible, il n’y a que les gens qui l’ont vécu qui peuvent comprendre", affirme-t-il au micro d’Europe 1. "Nous avons échappé à la mort ensemble, cela crée un lien indéfectible", poursuit-il.

 Et, pour Bruno Dellinger, il est primordial de témoigner : "aujourd’hui ça intéresse de moins en moins de gens". Et d’ajouter : "mes enfants sont nés après le 11-Septembre".