Semaine sanglante au Nigéria

  • A
  • A
Semaine sanglante au Nigéria
@ REUTERS
Partagez sur :

MASSACRE - 39 personnes sont mortes dans une attaque dimanche. Samedi soir, un double attentat a déjà fait au moins 35 victimes.

L'INFO. Dans un village du nord-ouest du Nigéria, 39 personnes sont mortes dans une nouvelle attaque. Cette dernière attaque fait monter le bilan des victimes à plus de 100 personnes en moins d'une semaine.

La veille, un double-attentat a eu lieu dans la ville de Maiduguri, le berceau des terroristes de Boko-Haram. Cette attaque avait fait au moins 35 morts dans un quartier animé de cette ville du nord-est du Nigera. Jeudi, ce sont au moins 32 personnes qui sont mortes lors de trois attaques menées par Boko-Haram.

Les islamistes contre l'armée. Les extrémistes de Boko-Haram disent vouloir imposer un Etat islamique dans la moitié nord du Nigeria à majorité musulmane et y multiplient les attaques meurtrières. Elles y sont devenues quasi quotidiennes malgré l'imposition de l'état d'urgence et une offensive de l'armée en cours depuis mai dernier dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa.

Le conflit a fait des milliers de victimes, lors des raids et des attentats sanglants de Boko Haram mais également des opérations de représailles de l'armée. Il a aussi entraîné la fuite de leurs foyers de quelque 300.000 personnes, dont la moitié d'enfants, dans le nord-est du Nigeria depuis mai 2013, selon des chiffres fournis jeudi par les Nations unies.

sur le même sujet, sujet,

ACTU - Massacre de villageois dans le nord-est du Nigéria

REPORTAGE - Boko Haram tente d’enrôler la jeunesse

ZOOM - Qui est Boko haram ?