Séisme en Equateur : Paris envoie 30 militaires de la Sécurité civile et 16 tonnes de matériel

  • A
  • A
Séisme en Equateur : Paris envoie 30 militaires de la Sécurité civile et 16 tonnes de matériel
L'eau potable manque dans le pays depuis samedi. @ JUAN CEVALLOS / AFP
Partagez sur :

Les militaires distribueront de l'eau potable aux populations sinistrées par le violent séisme qui a frappé le pays samedi. 

La France va dépêcher "dans les prochaines heures" en Equateur un détachement de 30 militaires de la Sécurité civile spécialisés dans le traitement de l'eau pour porter assistance aux victimes du séisme qui frappé le pays samedi, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur. Ces 30 militaires, basés à Nogent-le-Rotrou, dans l'Eure-et-Loir, rejoindront trois officiers déjà sur place. Leur mission "consistera à produire, analyser et distribuer de l'eau potable aux populations affectées par le séisme" qui a fait plus de 500 morts, ajoute le ministre dans un communiqué. Ils emportent 16 tonnes de matériel avec eux.

Un pays dévasté. "Les autorités équatoriennes ont accepté l'aide que la France leur proposait à travers le mécanisme européen de protection civile", ajoute Bernard Cazeneuve. Le tremblement de terre d'une magnitude de 7,8, le pire en Amérique latine depuis celui d'Haïti en 2010, a dévasté la côte pacifique, dont des zones touristiques, de l'Equateur. Jeudi, le bilan officiel faisait état de 570 morts. On compte également 5.733 blessés et le nombre de disparus a été très nettement revu à la baisse, passant de 1.700 à 163.