Retour en images sur les émeutes de Ferguson

  • A
  • A
Retour en images sur les émeutes de Ferguson
Des manifestants dégagent une grenade lacrymogène du pied@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - La petite ville du Missouri s’embrase après la mort d’un jeune Afro-américain, tué par un officier de police.

Le couvre-feu est levé, lundi, après une nouvelle nuit très agitée à Ferguson, dans le Missouri. La petite ville d’environ 20.000 habitants a été le théâtre de scènes de guerilla urbaine. La mort d’un jeune Noir, tué par un officier de police, est à l’origine des troubles qui durent depuis une semaine.

Les versions divergent. Lesley McSpadden et Michael Brown, les parents du jeune homme abattu, ont appelé à la justice, souhaitant connaître les circonstances exactes de la mort de leur fils. Il semble qu’un policier lui ait tiré dessus alors qu’il avait les mains en l’air, désarmé. Les forces de l’ordre, elles, affirment qu’il s’en est pris à l’officier qui n’a fait que se défendre. "Michael Brown n'a rien fait pour justifier d'être exécuté en plein jour, c'est la pire fusillade de la police que j'ai jamais vu. Il nous faut des réponses", a déclaré l'avocat de la famille Benjamin Crump, qui s'est exprimé en compagnie des parents.

Ferguson parents

© Reuters

Des mobilisations dans le calmeAprès le meurtre du jeune homme, la population locale s’est immédiatement mobilisée, dans le calme dans un premier temps, pour protester contre les violences policières dont est particulièrement victime la communauté noire des Etats-Unis.

Ferguson

© Reuters

Rapidement, garder les mains en l'air est devenu un symbole lors des manifestations qui se sont déroulées de jour.

Ferguson

© Reuters

Mais au moment de la dispersion, les manifestations ont souvent dérapé. La police, surarmée, a réagi aux rassemblements par des jets de grenades lacrymogènes et des arrestations de masse.

Ferguson

© Reuters

Des trublions ont lancé des pavés contre les forces de l'ordre de Ferguson, tenues pour responsables de la mort du jeune Michael Brown.

Ferguson

© Reuters

La Garde nationale a été envoyée lundi dans la ville de Ferguson pour ramener le calme dans la ville. Les policiers locaux se sont également atteler à protéger des commerces, parfois pris d'assaut par quelques manifestants.

Ferguson

© Reuters

Des manifestants tentent de se débarrasser des effets des gaz lacrymogènes en rinçant leurs yeux à l'eau claire.

Ferguson

© Reuters

>> LIRE AUSSI : Ferguson : les Américains découvrent leur police militaire