Sarkozy fait les yeux doux à l'Afrique

  • A
  • A
Sarkozy fait les yeux doux à l'Afrique
@ REUTERS
Partagez sur :

Il a clôturé mardi le sommet France-Afrique. Pas d’annonces mais une volonté de bonne entente.

Nicolas Sarkozy s'est efforcé lundi et mardi de multiplier les gestes de bonne volonté à l'égard des dirigeants africains réunis à Nice, avec l'espoir affiché de s'attirer leurs bonnes grâces à quelques mois de la présidence française du G8 et du G20 à la fin de l'année.

Pour son premier sommet Afrique-France, Nicolas Sarkozy n'a pas lésiné sur les promesses, les engagements et les petites phrases pour flatter les dirigeants d'un continent qui ne veut plus passer, selon le mot du président congolais Denis Sassou Nguesso, comme la "cinquième roue de la charrette".

Soucieux de l’image donnée par la France, le président a souligné que ce premier sommet marquait "une étape" nouvelle dans les relations entre la France et le continent, désormais débarrassées des "complexes" du passé, en référence aux termes "Françafrique" a estimé mardi le président.

Des déclarations d’intentions mais sur le fond, rien de neuf. Sur 2010-2012, 300 millions d'euros seront consacrés à la formation de 12.000 soldats africains pour les forces de maintien de la paix en Afrique. La France a défendu aussi son rôle de "moteur" pour un développement durable, avec la volonté de créer une dynamique avec les Africains sur les questions climatiques et la recherche de sources d'énergie propres.