Sarkozy dénonce "l'ampleur de la fraude" en Iran

  • A
  • A
Sarkozy dénonce "l'ampleur de la fraude" en Iran
Partagez sur :

"L'ampleur de la fraude est proportionnelle à la violence de la réaction" a affirmé le président français.

C'est une courte phrase, dont chaque mot a son sens. Alors qu'il assistait aux obsèques du président gabonais Omar Bongo, le président français Nicolas Sarkozy a dénoncé mardi "l'ampleur de la fraude" lors de la présidentielle en Iran, jugeant "proportionnelle [...] la violence de la réaction".

"Ces élections sont une exécrable nouvelle [...]. Le peuple iranien mérite autre chose", a-t-il poursuivi. "C'est un drame mais ce n'est pas que négatif d'avoir un vrai mouvement d'opinion qui essaye de se décadenasser", a encore affirmé le président français.

Ecoutez Nicolas Sarkozy, à Libreville :

"Si Mahmoud Ahmadinejad a fait tellement de progrès depuis les dernières élections, s'il représente deux tiers de l'électorat (...) pourquoi une telle violence?" Selon le président français, "on n'a jamais vu une équipe gagner haut la main comme cela et avoir besoin de faire ça".

Sept civils ont été tués lors des émeutes post-électorales qui secouent l'Iran depuis vendredi, selon une radio officielle.