Sarkozy, Cameron et une poignée de main

  • A
  • A
Sarkozy, Cameron et une poignée de main
Nicolas Sarkozy et David Cameron@ REUTERS
Partagez sur :

REVUE DE PRESSE - Les journaux britanniques tentent de mesurer les conséquences du sommet de Bruxelles

Après une nuit et 10 heures de négociations, les pays européens sont parvenus à un accord vendredi. Le grand absent : l’Angleterre dont le Premier ministre a posé son veto au projet de nouveau traité européen. De l’autre côté de la Manche, la presse britannique est perplexe.

Pour une grande partie des quotidiens, c’est l’éventuel isolement du pays qui inquiète. Pour les autres, des tabloïds, c’est bien évidemment la poignée de main manquée entre David Cameron et Nicolas Sarkozy qui choque, scrutée dans ses moindres détails.

"50 ans de politique étrangère mis à plat"

"Splendide ou misérable ?", c’est ainsi que titre The Guardian, le grand quotidien anglais de gauche. Le journal s’interroge encore : cette position anglaise vis-à-vis de l’Europe est-elle une bonne chose ? De son coté, The Economistsemble déjà avoir sa réponse en qualifiant cet épisode de "grand divorce".

The Guardian s’attarde notamment sur l’isolement éventuel du Royaume-Uni  vis-à-vis du reste de l’Europe estimant qu’avec cette décision,  "Cameron met à plat 50 ans de politique étrangère". Et le quotidien d’ajouter : "plus rien ne sera plus jamais comme avant". De son côté, The Times, quotidien de centre droit, écrit à demi-mots que ce sont "les pays européens qui ont tourné le dos à David Cameron" plutôt que le contraire.

Sur les raisons et les conséquences du veto de David Cameron, The Economist avance que les Anglais ne sont pas prêts à perdre de leur souveraineté au profit de l’Union Européenne. The Guardian note, lui, que cette décision de Londres a "forcé l’UE à créer de nouveaux arrangements intergouvernementaux".

Sarkozy, le snob

Les tabloïds anglais se sont eux aussi intéressés à ce sommet européen mais se sont, quant à eux, concentrés sur la forme. The Sun et The Daily Mail ont frappé fort dans leurs titres. "Qui est vraiment l’UE ?", se demande The Sun. Le quotidien anglais vise en particulier Nicolas Sarkozy, pointant son refus de croiser le regard de David Cameron, voire de lui serrer la main.

Comme The Mirror et The Daily Mail, The Sun a lui aussi insisté sur cette poignée de mains soigneusement évité par Nicolas Sarkozy. Photos et vidéos à l’appui, les tabloïds anglais s’en sont donnés à cœur joie dans le décryptage de cette scène entre le Premier ministre anglais et le Président français.

"C’est le moment qui montre bien ce que pense Nicolas Sarkozy du véto de David Cameron", souligne The Daily Mail. Le journal a d’ailleurs clairement affiché hostilité vis-à-vis de Nicolas Sarkozy en titrant : "Le snob !".