Visas : la Turquie menace de suspendre l'accord sur les migrants

  • A
  • A
Visas : la Turquie menace de suspendre l'accord sur les migrants
Recep Tayyip Erdogan@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Le président turc Recep Tayip Erdogan a menacé l'Union européenne de bloquer l'accord sur les migrants si la Turquie n'obtenait pas une exemption de visa d'ici fin juin. 

La menace est claire : le président turc Recep Tayip Erdogan a prévenu l'Union européenne que le Parlement turc bloquerait l'adoption de l'accord sur les migrants si la Turquie n'obtenait pas une exemption de visa pour ses citoyens d'ici fin juin.

Une clause à 72 conditions. La libéralisation des visas pour les Turcs en Europe est l'une des clauses de l'accord conclu entre l'Union européenne et Ankara pour tenter d'endiguer l'arrivée de migrants via la Turquie. Le processus était en négociation depuis 2013 mais les deux parties se sont accordées pour l'accélérer à la condition que la Turquie remplisse les 72 critères européens préalables à toute exemption de visas.

Un accord crucial à la gestion de crise. Les 28 pays membres de l'Union européenne ont conclu mi-mars un accord crucial avec Ankara au terme duquel tous les migrants arrivant dans les îles grecques seront renvoyés vers la Turquie. Pour chaque Syrien renvoyé vers la Turquie au départ des îles grecques, un autre Syrien est réinstallé de la Turquie vers l'Union européenne, dans la limite de 72 000 personnes maximum.