Sandy, l’ouragan qui perturbe la campagne

  • A
  • A
Sandy, l’ouragan qui perturbe la campagne
L'ouragan Sandy inquiète particulièrement les démocrates, qui comptent beaucoup sur le vote anticipé.@ REUTERS
Partagez sur :

A moins de dix jours du scrutin, Sandy s’est invitée dans la course à la Maison-Blanche.

Barack Obama et Mitt Romney espéraient marquer là-bas des points décisifs pendant le week-end. Mais il aura suffi de quelques heures pour que la Virginie soit coupée de la campagne. En raison de l’ouragan Sandy, tous les meetings prévus dans cet État de la côte Est aux 13 grands électeurs, très disputés, ont été annulés, alors qu’il devait se trouver au cœur des enjeux.

>> A lire aussi : Ouragan Sandy : New York se prépare

Le candidat républicain a du coup rejoint son colisitier, Paul Ryan, dans l’Ohio, où il a appelé à "prier" pour les États menacés par Sandy. Barack Obama, lui, a interrompu sa campagne pour revêtir son costume de chef d’État. Il s’est rendu dimanche au siège de l’agence chargée de la gestion des situations de crise (Fema) et a appelé les Américains à prendre le danger "très au sérieux".

Sandy inquiète surtout les démocrates

Politiquement, cette "super-tempête" inquiète aussi beaucoup dans le camp du président sortant. Dans plusieurs États de la côte Est, les opérations de vote anticipé ont été annulées pour lundi et mardi, et peut-être mercredi. Or, Barack Obama compte beaucoup sur ces voix pour remporter le scrutin, comme l’a expliqué l’un de ses plus proches conseillers, David Axelrod.

"Nous voulons évidemment un accès sans entraves aux bureaux de vote car nous pensons que plus les gens irons voter, meilleur sera notre résultat", a-t-il expliqué dimanche sur CNN, ajoutant : "dans la mesure où l’ouragan complique les choses, c’est une source d’inquiétude"

Le vote par courrier perturbé

L’enjeu est en effet de taille : cette année, 40% des électeurs américains auront voté avant le 6 novembre. Barack Obama a lui-même contribué à médiatiser ces procédures. Censées créer une véritable dynamique démocrate, elles pourraient donc avoir moins d’ampleur que prévu.

>> A lire aussi : Obama a déjà voté

D’autant plus que dans trois États, la Virginie, la Pennsylvanie et le New Hampshire, ce vote anticipé se fait par courrier. Si Sandy crée de grosses perturbations, des lettres pourraient bien se perdre ou ne pas arriver à temps. Et si l’élection, très serrée à en juger par les derniers sondages, devait se jouer à quelques centaines de voix comme ce fut le cas en 2000, Sandy pourrait bien générer un véritable imbroglio politico-juridique.