La Nouvelle-Zélande pourrait retirer l'Union Jack de son drapeau

  • A
  • A
La Nouvelle-Zélande pourrait retirer l'Union Jack de son drapeau
L'Union Jack figure sur le drapeau néo-zélandais depuis 1869.@ Reuters
Partagez sur :

Les Néo-Zélandais s'interrogent pour supprimer de leur bannière le drapeau britannique, qui a failli disparaître après le référendum écossais.

Un deuxième référendum va-t-il une nouvelle fois ébranler l'Union Jack ? En Nouvelle-Zélande, le Premier ministre a déclaré lundi qu'il était temps de bannir du drapeau national les couleurs britanniques. Il y a quelques semaines, le drapeau du Royaume-Uni avait frôlé la mort pendant le référendum écossais. Le chef du gouvernement néo-zélandais, galvanisé par un triomphe électoral de son parti de centre-droit, envisage un référendum sur la question en 2015.

>> LIRE AUSSI  - Le drapeau du Royaume-Uni changera-t-il de couleur ?

"Je suis évidemment un fervent partisan du changement", a déclaré lundi sur Radio Live John Key, qui aimerait "avancer" et "le faire en 2015". Par le passé, le Premier ministre avait envisagé que la fougère argentée remplace le drapeau de l'ancien colonisateur. Le végétal est la marque de fabrique des All Blacks, l'équipe nationale de rugby, aussi reconnaissable que la feuille d'érable pour le Canada, selon John Key. Le drapeau actuel a été utilisé pour la première fois en 1869 et officiellement adopté en 1902.

Les partisans du drapeau actuel invoquent la mémoire des morts pour la patrie, sous ces couleurs. Les anti-Union Jack, eux, estiment qu'il ressemble trop aux bannières des autres anciennes colonies britanniques, comme l'Australie.