Salaires de l'exécutif : quid des voisins ?

  • A
  • A
Salaires de l'exécutif : quid des voisins ?
Dans beaucoup de pays européens, les salaires de l'exécutif a baissé.@ Reuters
Partagez sur :

En Europe, les gouvernements ont tendance à baisser leurs salaires. Sauf en Allemagne.

C'est le symbole du début du quinquennat de François Hollande. Lors du premier conseil des ministres du gouvernement Ayrault jeudi, la baisse de 30% du salaire du Président, du premier ministre et de l'ensemble des ministres a été entérinée. En France, le chef de l'Etat et le Premier ministre voient leurs émoluments passer de 19.331 à 14.900 euros par mois. Un ministre voit, lui, son salaire diminuer de 14.200 à 9.940 euros par mois. Une volonté qui n'est pas unique en Europe, bien au contraire.

L'Italie donne l'exemple

En Italie, Mario Monti a renoncé à la totalité de son salaire de président du Conseil et de ministre de l'Economie. A titre de comparaison, son prédécesseur, Silvio Berlusconi, émargeait, lui, à 24.000 euros par mois. Néanmoins, Mario Monti perçoit son salaire de sénateur à vie, soit près de 17.500 euros bruts par mois. Le salaire des ministres italiens a également été baissé de 10%.

Par ailleurs, le train de vie de l'Etat a subi un "resserrage". Mario Monti voyage désormais en train alors que Silvio Berlusconi prenait, lui, l'avion. Le parc automobile de grosses berlines allemandes a été remplacé par d'anciennes Lancia.

Un exemple suivi également en Grèce où le Premier ministre et le président de la République ont eux aussi renoncé à leur salaire en raison de la grave crise qui frappe le pays.

L’Angleterre est plus timide

Le 13 mai 2010, le nouveau Premier ministre David Cameron a annoncé lors de la première réunion de son gouvernement de coalition entre conservateurs et libéraux-démocrates, la baisse de 5% des salaires de tous les ministres. La paye annuelle du Premier ministre David Cameron est donc passée de 15.500 à 13.900 euros, soit près de 1.000 euros de moins que le Premier ministre français.

En Angleterre aussi, les pouvoirs publics tentent de réduire leur train de vie. Un exemple : les meilleures bouteilles de vins des palais gouvernementaux sont actuellement mises aux enchères afin de faire quelques économies.

Les ministres espagnols les moins bien payés

Les salaires de tous les membres du gouvernement ont été diminués de 15% en 2010, comme ceux de tous les hauts fonctionnaires, dans le cadre des mesures de rigueur prises par le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero. Ils ont ensuite été gelés en 2011 et vont le rester en 2012.

L'actuel chef du gouvernement, Mariano Rajoy devrait percevoir cette année un salaire d'environ 6.500 euros contre près 19.000 euros pour l'ex-Premier ministre français, François Fillon et 14.900 euros pour Jean Marc Ayrault. Un ministre espagnol touche 5.748 euros contre 9.900 euros pour un ministre de l'actuel gouvernement en France.

Mouvement général de baisse, sauf en Allemagne

Alors que l’Allemagne est souvent présenté comme le pays de la rigueur budgétaire, la chancelière Angela Merkel et ses ministres viennent de s'accorder, pour la première fois depuis douze ans, une hausse de salaires de 5,7%, suite à une décision prise en conseil des ministres.

Le salaire mensuel d'Angela Merkel augmente ainsi de 930 euros, pour atteindre près de 18.000 euros bruts. Les ministres recevront 750 euros de plus par mois, ce qui leur fait un salaire mensuel d'un peu plus de 14.000 euros par mois. Les gouvernants allemands vont donc désormais gagner nettement plus que les dirigeants français, alors que c'était l'inverse depuis cinq ans.