Saint-Jacques-de-Compostelle : "je ne sais pas comment j'ai survécu"

  • A
  • A
Partagez sur :

DOCUMENT SONORE - Les témoins de l'accident de train à Saint-Jacques-de-Compostelle racontent.

Ils étaient à bord du train ou à côté du lieu de l'accident quand le train à grande vitesse a déraillé. Ricardo, Maria, Roberto : tous racontent la violence de l'accident qui a fait au moins 77 morts mercredi soir, à quelques Kilomètres de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne.

"Le train s'est renversé d'un coté. Mon épouse était juste à côté de la fenêtre", raconte Roberto, au micro de Cadena Ser, une radio espagnole. "Tout lui est tombé sur la tête. Moi je ne sais vraiment pas comment j'ai survécu. Là, j'attends de ses nouvelles, mais c'était vraiment horrible", ajoute-t-il, encore sous le choc.

"Un des wagons s'est retrouvé sur le pont"

"Le train allait très vite dans le virage. Il a déraillé puis s'est renversé", raconte, à son tour, Sergio. "C'est un désastre. J'ai réussi par miracle à sortir tout seul du train, mais j'ai eu beaucoup de chance. C'est un désastre", répète-t-il.

"Tout est allé très très vite. D'abord j'ai entendu une explosion puis j'ai vu un des wagons qui s'est retrouvé sur le pont", confie une habitante du quartier où a eu lieu le déraillement. "D'habitude les trains vont très lentement dans ce virage, je ne sais pas pourquoi il est allé si vite", s'interroge un autre riverain.