Saint-Etienne-du-Rouvray : la stupéfaction de la presse internationale

  • A
  • A
Saint-Etienne-du-Rouvray : la stupéfaction de la presse internationale
@ DR
Partagez sur :

De très nombreux titres ont décidé de consacrer leur Une à l'attentat perpétré mardi dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

EN IMAGES

L'attentat qui a visé mardi une église de l'agglomération rouennaise et fait un mort, le père Jacques Hamel, fait bien évidemment la Une de la presse française. Mais cette attaque constitue un tournant à plus d'un égard : c'est la première fois qu'un prêtre est visé par une attaque terroriste en France et que l'organisation Etat islamique s'en prend à une église. La presse internationale l'a bien compris et en a très souvent fait sa Une de l'édition du 27 juillet.  

La presse britannique, et notamment les tabloïds, accordent une grande place à cette attaque. Le tabloïd The Sun s'illustre notamment avec une Une en forme de règlement de compte. "Un prêtre de 85 ans exécuté devant l'autel par de soit-disant 'soldats' de l'Etat islamique. Ce ne sont que... des lâches", accuse le journal : 

27.07.The-sun-UK.DR

Le quotidien The Independent se veut plus solennel et titre son édition de mercredi ainsi : "Une abomination contre la chrétienté et l'islam".

27.07.the_independent-UK.DR

The Times s'inquiète, lui, des conséquences de ce drame. "La France redoute une guerre de religions après que l'Etat islamique ait égorgé un prêtre" : 

27.07.the-times-UK

The Daily Telegraph a fait le même choix éditorial et fait sa Une sur "Le prêtre martyrisé par l'Etat islamique" :

27.07.Daily-telegraph-UK.DR

The Guardian, se montre de son côté plus factuel et titre "L'assassinat d'un prêtre dans un attentat choque la France" :

27.07.Guardian-UK.DR

  

Le quotidien belge Le Soir insiste lui sur la dimension symbolique de ce nouvel attentat :

 
27.07.Le-Soir-BEL.DR

Son homologue flamand De Morgen a choisi un traitement éditorial similaire et fait sa Une sur "Et maintenant sous le clocher d'une église" :

27.07.De-Morgen-BEL.DR

L'Italie ne peut faire l'impasse sur le sujet. Ainsi, le Corriere Della Sera met en Une "La terreur frappe dans l'Eglise" :

 
27.07.Corriere-della-sera-IT.DR

Les autres quotidiens de référence du pays ont d'ailleurs choisi des titres très proches. La Stampa écrit "Le terrorisme frappe dans l'église", tandis que La Reppublica met en Une "Le djihad tue dans une église" : 

27.07.Repubblica-IT.DR

 

Le quotidien espagnol El Pais fait sa Une sur "la campagne de terreur dans les principaux pays européens" et titre son édition du 27 juillet ainsi : "Les terroristes ont filmé l'égorgement d'un prêtre en Normandie" : 

27.07.El-Pais-ESP.DR

En Espagne toujours, le quotidien ABC consacre toute sa Une au "premier assassinat djihadiste dans une église catholique en Europe" :

27.07.Abc-ESP.DR

 Le quotidien El Mundo a choisi d'illustrer sa Une avec la même photographie mais un titre plus court et fort, "La barbarie devant l'autel" :

27.07.El-Mundo-ESP.DR

Dans le Portugal voisin, Diaro de Noticias en fait aussi sa Une et écrit "Daech revendique l'attentat qui a tué un prêtre catholique" :

27.07.Diario-de-noticias-PORT.DR

L'information se retrouve même sur la Une de la presse dans des pays pourtant très lointain, comme c'est le cas du Mexique. Excelsior, l'une des principaux quotidien du pays, évoque notamment "Une nouvelle attaque terroriste en France" : 

27.07.EXcelsior-MEX.DR

Pour revenir plus près de la France, la presse allemande consacre une large place, d'autant que le pays a lui-même été touché par une vague de meurtres la semaine dernière. Mais c'est le tabloïd Bild qui accorde à l'attentat la plus grande place visuelle avec une Une anxiogène. "Vague d'attentats en Europe", titre le quotidien avant de faire le lien avec les précédentes attaques :

 
27.07.Bild-DE.DR

Le quotidien populaire Der Tagesspiegel en fait également sa une avec le titre suivant : "Un attentat de l'Etat islamique pour la première fois dans une église".

27.07.Tagesspiegel-ALL.DR

Aux Etats-Unis, la presse américaine a été confrontée a un choix puisque le parti démocrate a dans le même temps officiellement investi Hillary Clinton comme candidate à la Maison-Blanche. C'est la première fois qu'un grand parti sera représenté à la présidentielle par une femme, si bien que la plupart des quotidiens en font leur Une. Mais l'attentat en France figure en seconde partie. C'est notamment le cas du Washington Post ("Les attaques menées par des amateurs constituent un tournant pour l'Etat islamique") ou encore de USA Today, qui, en plus d'un factuel, propose une analyse sur l'Europe devenue une cible plus facile que les Etats-Unis. 

27.07.Washington-post-US.DR

Si l'attentat perpétré en Normandie n'a fait qu'une victime, le fait qu'il s'agisse d'un prêtre donne une autre dimension à cet assassinat, si bien que même la presse économique accorde une grande importance au sujet. C'est notamment le cas de l'édition américaine du Financial Times, qui évoque "un prêtre français victime du dernier attentat". The Wall Street Journal mentionne également cet attentat mais préfère faire sa Une sur l'investiture d'Hillary Clinton.

27.07.The-FT-US.DR

En Suisse, le quotidien La Tribune de Genève préfère se concentrer sur le parcours de l'un des deux assaillants, passé par les bords du lac Léman :

27.07.TRibune-de-Geneve-SCH.DR