Ryanair : les pilotes veulent une enquête

  • A
  • A
Ryanair : les pilotes veulent une enquête
Partagez sur :

Les pilotes de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair s'inquiètent du manque de transparence concernant la sécurité des vols.

Les pilotes de Ryanair, la première compagnie aérienne à bas coûts d'Europe, n'osent pas signaler les problèmes de sécurité qu'ils rencontrent et souhaitent que les autorités administratives enquêtent sur l'impact de la politique sociale de l'entreprise pour la sécurité, a déclaré lundi une association de pilotes.

>> A LIRE SUR LE SUJET : Ryanair, les dessous du "low cost"

Le Ryanair Pilot Group (RPG), qui cherche à être reconnu comme syndicat par l'entreprise, explique qu'une enquête auprès de plus de 1.000 pilotes et commandants de bords, soit un tiers de l'effectif total de la compagnie, montre que 94% d'entre eux souhaitent une enquête des autorités. Il ajoute que 89% des pilotes sondés ne jugent ni ouverte ni transparente la culture de l'entreprise en matière de sécurité et que deux sur trois hésiteraient à signaler à leur hiérarchie un problème de sécurité.

Ryanair a, pour sa part, rejeté ces affirmations, estimant que les conclusions de l'étude avaient été "inventées". Le RPG "est dénué de toute indépendance, objectivité ou fiabilité", a déclaré la société, jugeant que l'étude faisait partie des efforts entrepris en vain depuis 25 ans par le groupe de pilotes pour tenter d'obtenir une représentativité syndicale. La compagnie rappelle qu'aucun passager ou membre d'équipage n'a été tué lors d'un vol depuis sa création il y a 29 ans et qu'elle encourage son personnel à signaler tout problème de sécurité en utilisant un système confidentiel et garantissant l'anonymat.