Ryad annule la licence de Qatar Airways et ferme ses bureaux en Arabie

  • A
  • A
Ryad annule la licence de Qatar Airways et ferme ses bureaux en Arabie
L'Arabie saoudite, l'Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis ont annoncé lundi la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar.@ AFP
Partagez sur :

Les employés de Qatar Airways, souvent des expatriés, se verront retirer leurs permis de travail et de séjour dans le royaume saoudien.

Les autorités saoudiennes ont annoncé mardi avoir annulé la licence de Qatar Airways et décidé de fermer les bureaux de la compagnie "d'ici 48 heures", au lendemain de la rupture par Ryad de ses relations avec Doha.

Des conséquences économiques pour la compagnie aérienne. Cette mesure a été prise par l'Autorité de l'aviation civile en Arabie saoudite et rendue publique dans un communiqué. En vertu de cette décision, qui aura des conséquences économiques sur la compagnie aérienne, les employés de Qatar Airways, souvent des expatriés, se verront aussi retirer leurs permis de travail et de séjour dans le royaume saoudien.

Le Qatar accusé de "soutenir le terrorisme". Qatar Airways, qui dessert neuf villes en Arabie, a pour sa part annoncé mardi avoir suspendu sine die tous ses vols vers le royaume saoudien, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte au lendemain de la rupture par ces quatre pays des relations diplomatiques avec Doha, accusé de "soutenir le terrorisme". Les compagnies aériennes d'Arabie saoudite, des Emirats, de Bahreïn et d'Egypte ont également suspendu "jusqu'à nouvel ordre" tous leurs vols à destination ou en provenance du Qatar.

Grave crise diplomatique. La rupture des relations diplomatiques s'est accompagnée de mesures économiques comme la fermeture des frontières terrestres et maritimes entre ces pays et le Qatar, ainsi que des interdictions de survol aux compagnies aériennes qataries ou des restrictions aux déplacements des personnes. Il s'agit de la plus grave crise diplomatique qui frappe le Moyen-Orient depuis des années.