Russie : l'armée contre les incendies

  • A
  • A
Russie : l'armée contre les incendies
@ REUTERS
Partagez sur :

Près de 250.000 hommes luttent contre les flammes en Russie, touchée par une très forte canicule.

"C'est une vraie catastrophe naturelle qui n'arrive que tous les 30 ou 40 ans". Le président russe Dmitri Medvedev indique l'ampleur des incendies qui détruisent actuellement des milliers d'hectares en Russie. 28 personnes ont déjà été tuées.

Avec plus de 120.000 hectares en feu, des centaines de foyers disséminés sur des milliers de kilomètres, près de 240.000 hommes, 25.000 véhicules ainsi que 226 avions et hélicoptères mobilisés, l'ampleur de la catastrophe et des efforts engagés est à l'échelle du pays. Le Kremlin a mobilisé l'armée vendredi face à l'ampleur des flammes, aggravées ces derniers jours par des vents qui en ont décuplé la vitesse de propagation.

Le ministère russe des Situations d'urgence a fait état d'un bilan de 28 morts à cette heure, dont 7 dans la région de Moscou. Le feu fait le plus de dégâts dans les régions du centre et du bassin de la Volga, à l'est et au sud-est de Moscou. A Nijni Novgorod, à 440 km à l'est de la capitale, l'aéroport a dû refuser les avions à l'atterrissage, en raison de la fumée et des cendres en suspension dans l'air, qui gênaient également le recours aux appareils bombardiers d'eau.

Selon la télévision Rossia, des habitants de la banlieue de Togliatti, une ville de près d'un million d'habitants à un millier de kilomètres au sud-est de Moscou, "se préparent à l'évacuation", alors qu'une épaisse fumée chargée de cendres émane des forêts voisines. Deux mille personnes ont été évacuées vendredi d'un village de vacances proche de cette ville, selon l'agence Ria-Novosti.

Le ministère russe des Situations d'urgence a affirmé garder la situation "sous contrôle". Mais un porte-parole a admis que la situation demeurait "difficile" dans les régions du centre, de la Volga et de l'Oural, où en 24 heures 30.000 hectares de plus se sont embrasés. Le ministre des Finances Alexeï Koudrine a évalué à 5 milliards de roubles (128 millions d'euros) le coût à cette heure des incendies de forêt.