Russie : il collectionnait des corps momifiés

  • A
  • A
Russie : il collectionnait des corps momifiés
Des corps disparaissaient des cimetières de la région, mais point de rituel sataniste : un homme s'en servait pour confectionner des poupées.@ REUTERS
Partagez sur :

Après son arrestation, la police a trouvé chez lui une trentaine de corps momifiés habillés en femmes

La police russe a arrêté un homme qui collectionnait dans son appartement une trentaine de corps momifiés habillés en femmes. Les enquêteurs traquaient un profanateur de cimetières quand ils ont fait cette découverte.

"La police a trouvé chez un habitant de 45 ans de Nijni-Novgorod 28 poupées grandeur nature qu'il a fabriquées lui-même avec des habits volés dans les cimetières et les restes momifiés de corps humains", a expliqué une porte-parole de la police, Svetlana Kovylina. Un 29e corps a par ailleurs été retrouvé dans son garage.

"Il est assez connu dans les cercles scientifiques"

Des images tournées par les policiers montrent un logement exigu où s'alignent plusieurs poupées de taille humaine, sans visage, certaines coiffées de perruques blond platine. Les corps sont habillés, leurs visages sont recouverts de têtes de poupées ou de peluches, et les mains et les jambes ont été habillées de collants ou de chaussettes.

L'homme interpellé a été présenté par la police comme un historien local féru de toponymie. Des proches, qui n'avaient jamais vu ces "poupées", l'ont présenté comme un érudit quelque peu excentrique. "Il est assez connu dans les cercles scientifiques. Dans le temps, il a obtenu un doctorat sur la culture celtique et est l'auteur de nombreux livres et études de toponymie (étude des noms de lieux, ndlr) et d'onomastique (étude des noms propres ndlr)", explique le ministère.