Rupture avec le Qatar : la Turquie et l'Iran appellent au dialogue

  • A
  • A
Rupture avec le Qatar : la Turquie et l'Iran appellent au dialogue
Mevlüt Cavusoglu, chef de la diplomatie turque a appelé au dialogue avec la Qatar.@ Iakovos Hatzistavrou / AFP
Partagez sur :

La Turquie, qui entretient des rapports étroits avec les monarchies du Golfe, a appelé lundi au dialogue et s'est dit prête à aider après l'annonce de l'Arabie saoudite et ses alliés de leur rupture avec le Qatar.

Alors que l'Arabie saoudite, l'Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis ont tour à tour annoncé lundi la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, la Turquie, qui entretient des relations étroites avec les pays du Golfe, a appelé au dialogue. "Il peut y avoir des problèmes entre les pays (...) mais il faut que le dialogue se poursuive", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu lors d'une conférence de presse à Ankara. "Et bien sûr, nous fournirons tout type de soutien pour que la situation revienne à la normale", a-t-il ajouté.

"Dialogue franc". Dans le même temps, l'Iran a appelé le Qatar et ses voisins du Golfe à "un dialogue franc" pour résoudre leurs différends. "La résolution des différends dans les pays de la région, y compris les problèmes actuels entre les trois voisins du Qatar et ce pays, n'est possible que par des moyens politiques et pacifiques et un dialogue franc entre les parties", indique un communiqué de Bahram Ghasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.