Royaume-Uni : l'attentat de Manchester aurait peut-être pu être déjoué

  • A
  • A
Royaume-Uni : l'attentat de Manchester aurait peut-être pu être déjoué
L'attentat de Manchester a fait 22 morts.@ Oli SCARFF / AFP
Partagez sur :

L'auteur de l'attentat de Manchester était connu des services de renseignement mais il ne faisait pourtant pas l'objet d'une enquête "active", selon un rapport remis mardi.

L'attentat de Manchester aurait peut-être pu être évité si une enquête plus approfondie avait été menée contre son auteur, selon un rapport indépendant remis mardi aux autorités britanniques. Salman Abedi était connu des services de renseignement mais ne faisait "pas l'objet d'une enquête active" quand il s'est fait exploser le 22 mai dernier avec une bombe artisanale à la sortie d'un concert d'Ariana Grande à Manchester, faisant 22 morts dont des enfants, selon ce rapport supervisant les enquêtes internes de la police et du MI5 sur leur gestion des attentats. 

Des informations "très pertinentes" reçues début 2017. Cette attaque "aurait pu être évitée si les choses s'étaient passées autrement", c'est-à-dire si les renseignements intérieurs britanniques MI5 avaient évalué différemment des informations reçues début 2017 qui se sont révélées rétrospectivement "très pertinentes", ajoute le rapport.



Neuf attentats déjoués en huit mois.
Neuf attaques terroristes ont été déjouées depuis mars au Royaume-Uni alors que cinq autres n'ont pu être évitées, a par ailleurs annoncé mardi la ministre de l'Intérieur britannique Amber Rudd. Depuis l'assassinat d'un soldat en pleine rue de Londres, en mai 2013, "22 complots terroristes islamistes" ont été déjoués, dont neuf depuis l'attentat commis en mars sur le pont de Westminster et devant le Parlement, a précisé Amber Rudd devant les députés britanniques. La vague d'attentats au Royaume-Uni cette année, dont quatre ont été revendiqués par l'EI, a fait au total 36 morts.