Roms : Castro dénonce un "holocauste"

  • A
  • A
Roms : Castro dénonce un "holocauste"
@ REUTERS
Partagez sur :

Pour l'ancien dirigeant cubain, les Roms sont "victimes de la cruauté de l'extrême droite française".

Le lider maximo s'intéresse de près à l'actualité française et ne mâche pas ses mots. Le cubain Fidel Castro a estimé vendredi que les Roms expulsés de France étaient victimes d'un "holocauste". "La dernière chose à laquelle on pouvait s'attendre était cette nouvelle de l'expulsion de gitans français, victimes de la cruauté de l'extrême droite française, qui a déjà touché 7.000 d'entre eux", a-t-il déclaré.

"Ils sont victimes d'une autre espèce d'holocauste racial", a ajouté le dirigeant dans un message lu après la présentation de la deuxième partie de son autobiographie. L'ancien président de l'île communiste, âgé de 84 ans, fait allusion aux renvois de Roms installés en France vers la Roumanie et la Bulgarie. Ces reconduites aux frontières, ordonnées par le président français Nicolas Sarkozy, ont été vivement condamnées dans le reste de l'Europe.

Entre le 1er janvier et le 26 août, 8.313 Roumains et Bulgares ont été raccompagnés, en grande majorité "de manière volontaire", contre 9.875 pour toute l'année 2009, selon le ministre français de l'Immigration Eric Besson.

"Les millionnaires limitent le droit à la retraite"

"La protestation énergique des Français est fondamentale, d'autant que, dans le même temps, les millionnaires limitent le droit à la retraite et réduisent les possibilités d'emploi", a ajouté Castro, en évoquant le recul de l'âge du départ légal à la retraite.