Romney a traîné à reconnaître sa défaite

  • A
  • A
Romney a traîné à reconnaître sa défaite
@ REUTERS
Partagez sur :

ZOOM - Le candidat républicain a attendu plusieurs heures pour féliciter Barack Obama.

Mitt Romney mauvais perdant ? Le candidat républicain, qui a dû s'incliner face à Barack Obama, a en tout cas pris son temps avant de reconnaître sa défaite. Quelques heures avant le dépouillement, l'ancien gouverneur du Massachusetts avait confié n'avoir rédigé qu'un long discours de victoire, long de 1.118 mots.

Un coup de fil à Obama bien tardif

Le candidat républicain s'est finalement résolu à appeler Barack Obama pour le féliciter, peu avant 7 heures, heure française, une fois certain d'avoir perdu dans l'Ohio. Selon Fox News, le candidat républicain et son équipe de campagne jugeaient en effet le résultat dans ce swing state trop serré, et ont donc préféré attendre les résultats définitifs avant de reconnaître leur défaite contre le président sortant.

Peu avant 7 heures, regard fatigué et yeux rouges, Mitt Romney est donc sorti de sa réserve. Depuis son QG de Boston, devant des milliers de partisans défaits, le candidat républicain a confié "avoir souhaité le meilleur" à Barack Obama. "C'est un moment de défis pour les États-Unis et je prie pour que le président remporte le succès pour guider notre nation", a lancé le candidat malheureux.

'"J'espère qu'Obama réussira" :







Sur la dizaine d'Etats considérés comme clés de la présidentielle, Mitt Romney n'a pu s'emparer que de la Caroline du Nord. Une maigre consolation puisque le camp républicain espérait l'emporter dans certains swing states, notamment l'Ohio, le New Hampshire, le Wisconsin, le Colorado, le Michigan et la Pennsylvanie.

Fox News dans tous ses états

Sur Fox News, chaîne d'informations traditionnellement marquée à droite, une certaine confusion a régné pendant plusieurs heures. Alors qu'un bandeau défilait en bas de l'écran pour annoncer la victoire de Barack Obama, l'ancien lieutenant de George W. Bush, Karl Rove, commentateur pour Fox News, lançait une petite bombe en direct devant des milliers de téléspectateurs, faisant part de ses doutes sur la victoire du président sortant.

Call me maybe, se moque un internaute

Ce silence alourdissant de Mitt Romney n'est pas sans rappeler celui de John Kerry, candidat démocrate à la présidentielle de 2004, qui avait attendu une matinée entière pour reconnaître sa défaite dans l'Ohio, face au président sortant George W. Bush. Sur l'air de Carly Rae Jepsen - Call me maybe, un twittos imaginait cette scène sur le réseau social : Barack Obama chantant à l'adresse de Mitt Romney : "je viens juste de te battre, c'est fou, mais l'élection est terminée, alors appelle-moi, peut-être ?". C'est désormais chose faite.