Rohani sur le nucléaire : "l'Iran a décidé de tenir ses engagements"

  • A
  • A
Rohani sur le nucléaire : "l'Iran a décidé de tenir ses engagements"
Partagez sur :

Le président iranien était l'invité exceptionnel d'Europe 1 et de France 2, mercredi à 20 heures.

EXCLUSIF

"La France est considérée en Iran comme un bon partenaire. J'espère que cette visite ira dans l'intérêt des deux pays". Hassan Rohani, invité exceptionnel d'Europe 1 et de France 2, mercredi soir, s'entretiendra avec François Hollande le 17 novembre, à l'occasion de sa visite officielle en France. La question du nucléaire sera évidemment sur la table. Hassan Rohani a évoqué ce sujet lors de notre entretien exclusif. 

"L'Iran est décidé, plus que jamais, à honorer ses engagements". Dans quelques jours auront lieu les premiers contrôles nés de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne), qui prévoit une limitation du programme nucléaire iranien contre une levée progressive et réversible des sanctions internationales. "L'Iran, depuis toujours, a coopéré avec l'Agence internationale de l'énergie atomique et ses rapports le prouvent clairement. Aujourd'hui, l'Iran est décidé, plus que jamais, à honorer ses engagements dans le cadre de l'accord nucléaire, à condition toutefois que nos interlocuteurs restent eux aussi attachés à leurs engagements", a assuré le président iranien.

"L'Iran n'a jamais cherché à se doter de l'arme nucléaire". Est-ce à dire que l'Iran pourrait définitivement renoncer à la bombe atomique ? "L'Iran n'a jamais cherché à se doter de l'arme nucléaire. Nous avons toujours souhaité une utilisation pacifique de l'énergie atomique. Avec le temps, vous comprendrez que vos craintes étaient sans fondement, injustifiées. L'Agence internationale de l'énergie atomique, durant ces dernières années, a procédé aux inspections inopinées les plus fréquentes au monde, et le résultat a été que l'Iran ne s'est jamais écarté de ses objectifs pacifiques".

Et le président iranien d'ajouter : "le Guide suprême a lancé une fatwa contre la fabrication, le maintien et l'utilisation de l'arme nucléaire. Dans la doctrine défensive iranienne, les armes de destruction massive n'ont aucune place, ni dans le passé, ni aujourd'hui, ni dans l'avenir."

Retrouvez l'interview complète du président iranien :


Interview exclusive d'Hassan Rohani, président...par Europe1fr