Rio vibre au rythme du Carnaval

Partagez sur :

Le défilé des écoles de samba du carnaval de Rio de Janeiro a débuté dimanche soir avec un déluge de plumes et de paillettes.

EN IMAGES

Plumes, paillettes et samba... Le célèbre carnaval de Rio de Janeiro a démarré dimanche soir. "Le plus grand spectacle de la terre", comme le présentent avec fierté les organisateurs, a lieu au Sambodrome, enceinte monumentale en forme d'avenue entourée de gradins, où plus de 72.000 spectateurs en prennent plein les yeux avec des chars immenses et richement décorés et vibrent jusqu'à l'aube au son des percussions assourdissantes.

13 écoles s'affrontent. Ce défilé est non seulement un grand show haut en couleurs, mais aussi une âpre compétition : chacune des 13 formations - sept sont en lice dimanche et six lundi - est notée sur des critères très précis, comme la qualité de la musique, des chars ou la pertinence du thème choisi. Le travail d'une année entière est jugé en un peu plus d'une heure de défilé.

Un défilé politique. Même si le carnaval est vu comme une parenthèse pour oublier les problèmes du quotidien, les écoles de samba profitent aussi pour livrer des messages politiques. Une des principales cibles : le maire de Rio, Marcelo Crivella, qui a suscité de vives critiques en divisant par deux les subvention octroyées aux écoles.

Le show doit continuer dans la nuit de lundi à mardi, avec six écoles et d'autres défilés au ton politique, notamment celui de Beija Flor, qui s'inspire de l'histoire de Frankenstein pour dépeindre un Brésil victime des attaques "monstres" de la corruption et de l'intolérance.