Rick Perry risée du Net après une gaffe

  • A
  • A
Rick Perry risée du Net après une gaffe
@ Capture d'écran
Partagez sur :

Le candidat républicain à la présidentielle n'a pas été capable de citer 3 points de son programme.

Mauvaise passe pour l'ancien favori à l'investiture républicaine aux États-Unis. Rick Perry, le gouverneur du Texas a vécu un énorme moment de solitude en plein débat télévisé sur la chaîne CNBC, mercredi soir.

Interrogé sur ses solutions pour réduire les dépenses publiques, il annonce qu'il souhaite fermer trois ministères. Mais au moment de les citer, il est pris d'un énorme trou de mémoire. "Je peux vous dire qu'il y a trois agences gouvernementales que je supprimerai : le commerce, l'éducation et... Quel est la troisième déjà ? Il y a le commerce et voyons... Non, je ne me souviens pas de la troisième. Désolé" Il en conclut "Oups". Une sortie qui met en péril ses ambitions à la Maison Blanche.

Voici la gaffe du candidat à la primaire républicaine :

Rick Perry a tenté à plusieurs reprises de rattraper le coup. 15 minutes après sa bourde, il précise : "au fait, il s'agissait du département de l'Énergie". A la fin du débat, il s'est même rendu dans la salle de presse pour déclarer aux journalistes : "Oui, j'ai fait un faux pas. Oui, c'est embarrassant. Bien sûr que ça l'était." Signe que l'événement a suscité un certain malaise, le porte-parole de Rick Perry a également tenu à revenir sur ce dérapage, rapporte le Huffington Post. Le directeur de campagne du candidat a évoqué, pour sa part, "un moment humain".

"Ne te soucie pas de cette gaffe"

Un argument repris en masse par les pro Rick Perry qui ont investi les réseaux sociaux, comme Facebook, pour venir en aide à leur candidat. "Rick, ne te soucie pas de cette gaffe, qui prouve juste que tu es humain, c'est facile pour Obama d'apparaitre cool durant sa campagne quand on sait qu'il lit un prompteur", peut-on lire sur la page Facebook répertoriée par Buzz Feed. "S'ils peuvent pardonner à Cain ses cinq scandales sexuels, ils peuvent bien pardonner ce 'oups'. Je t'aime Rick Perry", commente une autre.

Mais ces tentatives d'apaisement n'ont pas permis d'éteindre la polémique. La gaffe du gouverneur du Texas passe en boucle sur Internet et sur tous les sites d'informations américains.

"RIP Rick Perry"

Les détracteurs du gouverneur texan reprennent massivement la bourde du républicain. A l'instar de Ron Paul, les rivaux de Rick Perry à la primaire républicaine ont diffusé la vidéo sur leur page de campagne YouTube.

La bourde de Rick Perry engendre même quelques détournements. Pour illustrer les secondes de silence, des internautes se sont amusés à placer des extraits du célèbre meme Keyboard cat, entre les blancs de l'intervention du gouverneur.

Sur Twitter, les internautes ont repris le mot "Oups" et ironisent sur l'explosion en plein vol de sa campagne électorale, rapporte The Daily Beast. "RIP à la campagne présidentielle de Rick Perry. Heure de sa mort : 20 h 15. Last words : 'Oups'."

Une semaine après la vidéo laissant supposer que Rick Perry était ivre en plein meeting, cette bourde du candidat à la présidentielle américaine semble tirer définitivement un trait sur son espoir d'accéder à la Maison Banche.