16/12/2017 - 08h19

Réunion de leaders européens d'extrême droite à Prague

© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Des dirigeants de partis d'extrême droite européens, dont Marine Le Pen et Geert Wilders, se réunissent samedi à Prague pour une conférence controversée, au milieu de mesures de sécurité renforcées face à l'annonce de manifestations contre la xénophobie.

Aussi la Ligue du Nord et l'Afd. Alliés au sein de l'Europe des nations et des libertés, un groupe politique du parlement européen fondé il y a deux ans, les partis déclarent se concentrer sur la coopération en Europe, en dehors des structures de l'Union européenne, lors de cette conférence intitulée "Pour une Europe des nations souveraines". Marine Le Pen, qui a perdu la finale de l'élection présidentielle française au bénéfice d'Emmanuel Macron en mai, et Geert Wilders, à la tête du Parti néerlandais pour la Liberté, y siégeront aux côtés de Lorenzo Fontana de la Ligue du Nord italienne ou de Georg Mayer du Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ). Les organisateurs citent parmi les participants le Belge Gerolf Annemans, le Polonais Michal Marusik, ainsi que Marcus Pretzell de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et Janice Atkinson, ancien membre du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip).

Manifestations de la gauche. La police tchèque a renforcé ses mesures de sécurité suite à des annonces de manifestations de groupements de gauche, dont un blocus de la banlieue de Prague où la conférence doit se tenir. La police devra aussi veiller à la sécurité personnelle de Geert Wilders, confronté à des menaces de mort pour ses propos hostiles à l'islam.