Retraites, l'Espagne gronde

  • A
  • A
Retraites, l'Espagne gronde
@ REUTERS
Partagez sur :

Une journée de mobilisation est organisée mardi pour protester contre la retraite à 67 ans.

La retraite, c'est sacré. Les temps sont durs pour José Luis Zapatero. Alors que le gouvernement veut faire passer l'age de la retraite de 65 à 67 ans, les Espagnols râlent et manifestent mardi contre ce projet.

Les syndicats sont en colère. Selon eux le gouvernement devrait calmer le débat :

L'Espagne s'enfonce de plus en plus dans la crise doit faire face à des problèmes démographiques importants. Il prévoit donc de retarder le départ à la retraite. mais la mesure ne serait appliquée qu'à partir de 2013 compte tenu du contexte économique fragile.

Dans trois ans donc, l'âge légal du départ en retraite devrait être repoussé chaque année de deux mois, jusqu'en 2025 où il attendra la limite de 67 ans. Le ministère du Travail a en effet calculé que le nombre de retraités devrait doubler d'ici à 2040, et que le système actuel n'est pas en mesure de survivre à cette révolution démographique.