Rencontre : ces Iraniens d’Europe qui refusent Ahmadinejad

  • A
  • A
Rencontre : ces Iraniens d’Europe qui refusent Ahmadinejad
Partagez sur :

Internet, téléphones portables, SMS : des Iraniens, opposants à Ahmnadinejad, installés en Europe, veulent réunir des éléments de preuves de la fraude d’Ahmadinejad

Des fonctionnaires qui dénoncent, des opposants de tous bords ou de simples citoyens qui lui font parvenir des documents compromettants pour Ahmadinejad : Samar [prénom d’emprunt], qui vit discrètement en Europe, passe ses journées avec un ordinateur à proximité d’elle.

La mission de cette Iranienne, qui traverse régulièrement les frontières et donne ses rendez-vous dans la foule, dans un centre commercial de la région parisienne : centraliser des informations reçues en provenance de ces Iraniens qui veulent réunir des preuves de la fraude électorale.

Ce jour-là, elle vient de recevoir un nouvel élément, qu'elle présente comme une preuve supplémentaire : une capture d’écran de la télévision iranienne d’Etat, le soir des résultats. A quelques heures d’intervalles, le score de l’un des candidats d’opposition a diminué de quelque 50.000 voix.

Si elle vit entre deux pays, c'est par peur d'être identifiée. Ecoutez-là parler de sa sécurité, et de celle de ses contacts :