Regain de tension en Géorgie

  • A
  • A
Regain de tension en Géorgie
Partagez sur :

Un an après la guerre pour le contrôle de l'Ossétie du Sud, les tensions s’accroissent entre la Géorgie et la Russie.

La paix demeure fragile. Un an après la guerre éclair qui a vu les blindés russes s’arrêter aux postes de Tbilissi, la tension est montée d’un cran ces derniers jours entre la Russie et la Géorgie. Les deux pays s'accusent mutuellement de se préparer à une nouvelle guerre.

La Russie a annoncé mardi avoir accru le niveau d'alerte de ses troupes dans les régions géorgiennes sécessionnistes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie devant les "provocations" de la partie géorgienne.

Pour l’ambassadeur de Géorgie en France, ces accusations ne servent qu’à justifier l’occupation de 20 % du territoire géorgien par l’armée russe. "La Russie essaie de monter la tension artificiellement". Ecoutez Mamuka Kudava au micro de Didier François :


L'Union européenne a exprimé sa préoccupation. Seule présence internationale dans la région, elle a intensifié ses patrouilles à la veille de l'anniversaire. Du côté américain, le président Barack Obama et le vice-président Joe Biden ont respectivement téléphoné au président russe Dmitri Medvedev et au président géorgien Mikheïl Saakachvili pour les appeler au calme.