Réfugiés : l'appel à l'aide des champions du monde allemands

  • A
  • A

#DieMannschaft setzt ein Zeichen: für Weltoffenheit, für Toleranz, für Hilfsbereitschaft, für Respekt, für Fairplay.

Posted by DFB-Team (Die Mannschaft) on Wednesday, 2 September 2015
Partagez sur :

FOOTBALL - Les champions du monde allemands de football ont dénoncé les attaques xénophobes contre les réfugiés arrivant en Allemagne.

Ils veulent "donner l'exemple". Les champions du monde allemands de football, à commencer par leur capitaine Bastian Schweinsteiger, ont dénoncé mercredi dans une vidéo les attaques xénophobes contre les réfugiés arrivant en Allemagne, lançant un appel pour qu'on leur vienne en aide.

"Contre la violence et la xénophobie". Dans cette vidéo, mise en ligne sur le site de la Fédération allemande, les joueurs, dont Jérôme Boateng, Ilkay Gündogan, Mesut Özil et Toni Kroos, tiennent des pancartes "contre la violence et la xénophobie". Les joueurs de la Mannschaft apellent aussi au "respect", à "l'aide", à "l'intégration" et au "fair-play".

Pour l'année 2015, l'Allemagne s'attend à un nombre record de 800.000 demandes d'asile, et plus de 100 migrants arrivaient par heure dans le pays mercredi. "Nous sommes évidemment concernés par cette affaire et il est important pour nous de donner l'exemple", a affirmé Oliver Bierhoff, le manager de la Mannschaft. Selon Toni Kroos, l'équipe sent qu'ils ont "un devoir de faire quelque chose contre la violence et la xénophobie". "Je crois que l'Allemagne, l'un des pays les plus riches au monde, doit venir en aide" aux réfugiés, a ajouté le milieu de terrain du Real Madrid. Une position partagée par Thomas Müller, du Bayern Munich: "Notre premier devoir est d'aider les gens".

"Bienvenue aux réfugiés". Ces appels ont été lancés lors du rassemblement de la Mannschaft en vue du match de qualifications à l'Euro-2016 face au leader du groupe D, la Pologne, vendredi à Francfort. Mais dans le monde du football allemand, les champions du monde ne sont pas les seuls à afficher leur soutien aux réfugiés : dans plusieurs stades, des supporters ont brandi le week-end dernier des banderoles pour souhaiter la "bienvenue" aux réfugiés.



De telles banderoles ont été vues à Hambourg, Brême et Wolfsburg, ainsi qu'à Dortmund, où les supporters du Borrussia ont même invité 220 réfugiés à venir assister à un match contre l'équipe norvégienne d'Odds Ballklubb, rapporte Sud-Ouest