Référendum en Bolivie : Evo Morales reconnaît avoir "perdu la bataille"

  • A
  • A
Référendum en Bolivie : Evo Morales reconnaît avoir "perdu la bataille"
Le président bolivien Evo Morales a reconnu avoir perdu le référendum qui a eu lieu, dimanche.@ AIZAR RALDES / AFP
Partagez sur :

Evo Morales ne pourra pas briguer un quatrième mandat de président. C'est ce qu'ont décidé les Boliviens à l'issue du référendum de dimanche.

Le président bolivien Evo Morales a admis mercredi l'échec de son référendum de dimanche, où il demandait à pouvoir briguer un quatrième mandat (2020-2025), une réforme rejetée par plus de 51% des électeurs. 

Evo Morales ne veut pas baisser les bras. "Nous respectons les résultats, cela fait partie de la démocratie", a déclaré le dirigeant socialiste lors d'une conférence de presse au palais présidentiel, avant d'ajouter : "Nous avons perdu la bataille, mais pas la guerre". "La lutte continue", a-t-il conclu.