Réchauffement climatique: de nouveaux pays, régions et villes s'engagent

  • A
  • A
Réchauffement climatique: de nouveaux pays, régions et villes s'engagent
@ AFP
Partagez sur :

Quatorze villes, régions et pays se sont engagés jeudi à réduire de manière drastique leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, rejoignant les 24 qui en avaient déjà fait de même.

A l'approche de la COP21, les choses bougeraient-elles un peu plus ? Quatorze villes, régions et pays se sont en tout cas engagés jeudi à réduire de manière drastique leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, rejoignant les 24 qui en avaient déjà fait de même.

L'initiative. Le mouvement a été initié par l'Etat de Californie et la région allemande (Land) du Bade-Wurtemberg, rapidement rejoints par dix collectivités du monde entier. Les douze membres fondateurs ont signé un premier document mi-mai. Ils se sont engagés à réduire, d'ici 2050, leurs émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95% par rapport au niveau de 1990, ou à moins de deux tonnes par habitant et par an. Parmi les signataires figuraient une entité française: la région Rhône-Alpes.

14 nouveaux membres. Jeudi, 14 nouveaux membres les ont rejoints, notamment la ville de New York, qui accueillait l'événement, la ville de Mexico, San Francisco et l'agglomération britannique de Manchester. Le projet était d'abord destiné à des collectivités mais le "Under 2 MOU", du nom du texte signé par les membres, va finalement accueillir plusieurs pays: l'Italie et dans les prochains jours le Luxembourg et les Pays-Bas.

A quelques semaines de la COP21... Ces adhésions interviennent quelques semaines avant la tenue de la conférence de Paris sur le climat (COP21), du 30 novembre au 11 décembre. Elle doit déboucher sur des engagements des 195 pays présents pour limiter la hausse de la température moyenne à deux degrés par rapport à l'ère préindustrielle.