RD Congo : un ex-chef de milice condamné par la CPI

  • A
  • A
RD Congo : un ex-chef de milice condamné par la CPI
Germain Katanga lors de son procès à la CPI@ Reuters
Partagez sur :

Germain Katanga a été condamné à 12 ans de prison pour complicité de crimes de guerre et crimes contre l'humanité en République démocratique du Congo.

L'INFO. C'est seulement la deuxième condamnation prononcée par la Cour pénale internationale. Elle a condamné vendredi l'ancien chef de milice congolais Germain Katanga à 12 ans de prison. Début mars déjà, les juges avaient conclu que l'homme de 36 ans était coupable de complicité de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité et attendait de connaître la sentence.

Germain Katanga a déjà passé 7 ans en détention provisoire. "La chambre fixe une peine unique de 12 ans d'emprisonnement", a déclaré le juge Bruno Cotte, qui a précisé que ses années passées en prison seraient déduites de sa peine. Le procureur avait demandé une peine beaucoup lpus lourde, entre 22 et 25 ans de prison.

Des viols et 200 meurtres. Le Congolais était jugé pour sa participation à la destruction d'un village dans le nord-est de la République démocratique du Congo, en 2003. Il a été déclaré coupable d'avoir facilité et coordonné l'approvisionnement en armes des membres de sa milice. 

Le 24 février 2003, les troupes de Germain Katanga avaient lancé l'attaque aux petites heures du matin, pillant, violant les femmes et tuant 200 personnes environ, par balle ou à la machette. 

Massacres interethniques. Surnommé Simba (le lion) pour sa férocité, Germain Katanga était le commandant des Forces de résistance patriotiques en Ituri, les FRPI, une milice créée fin 2002 avec un soutien ougandais. De nombreux membres, des ethnies lendu et ngiti, sont soupçonnés d'avoir participé à des massacres à caractère ethnique dirigé contre des Hema, une autre ethnie de la région.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

UKRAINE - La CPI ouvre une enquête préliminaire

CÔTE D'IVOIRE - Un proche de Gbagbo transféré à La Hague