Radioactivité : l’angoisse grandit au Japon

  • A
  • A
Radioactivité : l’angoisse grandit au Japon
@ REUTERS
Partagez sur :

Tokyo a interdit mercredi la consommation d’eau du robinet pour les bébés.

La municipalité de Tokyo a interdit mercredi la consommation d'eau du robinet pour les bébés, après la découverte de niveaux d'iode radioactif deux fois supérieurs à la norme autorisée. Des traces de substances radioactives avaient déjà été décelées samedi, mais elles étaient alors en quantité inférieure aux doses légales.

Légumes à feuilles et produits de la mer

Le Premier ministre Naoto Kan a également déconseillé la consommation de légumes à feuilles produits non loin de la centrale de Fukishima. Parmi ces aliments exposés aux émissions radioactives, on trouve des brocolis, des épinards, des choux et des choux-fleurs.

Autre source d’inquiétude : les produits de la mer. Les contrôles sur les poissons et mollusques ont été renforcés, après la détection de radioactivité dans l'eau de mer près de la centrale.

"Pas de risque pour la santé"

Les concentrations de radioactivité restent faibles et ne poseraient aucun problème pour la santé selon les autorités. "Même si ces aliments sont mangés de façon ponctuelle, il n'y a pas de risque pour la santé", a affirmé le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano. "Malheureusement, cette situation risque de durer longtemps, c'est pourquoi nous demandons leur interdiction dès maintenant" indique le gouvernement.