Quand Obama fait ses courses de Noël

  • A
  • A
Quand Obama fait ses courses de Noël
Le président américain s'est rendu dans un centre commercial pour acheter des cadeaux à ses filles.@ REUTERS
Partagez sur :

Le président américain s'est rendu dans un centre commercial pour acheter des cadeaux à ses filles.

Rien de plus banal qu'un père de famille qui fait quelques emplettes, avec son chien, à trois jours de Noël. L'événement est plus étonnant quand celui qui se balade (presque) incognito dans les rayons d'un magasin de jouets est le président des Etats-Unis. Barack Obama s'est offert, mercredi, une petite pause dans les négociations avec le Congrès sur les taxes salariales.

Escapade en célibataire

Alors que son épouse, Michelle, et ses filles sont déjà en vacances à Hawaï (l'île dont est originaire Barack Obama), le président américain  a profité de son célibat pour faire les derniers cadeaux de Noël. Il s'est ainsi rendu dans un centre commercial de Virginia, dans la banlieue de Washington DC.

Premier arrêt dans une animalerie. Alors que Bo, son chien, jouait avec un caniche, Barack Obama lui achetait un os en plastique et des friandises.

Des cadeaux pour ses filles... et son chien

Le président américain a poursuivi ses emplettes dans un magasin de high-tech. Après avoir pris conseil auprès d'un vendeur sur les nouveautés, il a finalement choisi deux jeux - les Sims 3 Pets et Just Dance 3. "Les filles me battent tout le temps à ces jeux de danse. Donc, vous ne verrez jamais d'images de moi en train d'y jouer parce que je suis trop nul", a-t-il confié.

Regardez des images de Barack Obama :



 





 





 





 





 





 





  video platform

  video management

  video solutions

  video player

Angoisse à la caisse

Montant de la facture : 190 dollars. Et petit moment d'angoisse au moment de passer en caisse. "Ce serait très embarrassant si elle ne passait pas", s'inquiète Barack Obama en tendant sa carte de crédit à la caissière.

Dernière étape de l'escapade présidentielle, un arrêt à la pizzeria pour ramener de quoi déjeuner à la Maison-Blanche.