Quand Miss Israël s'invite sur un selfie de Miss Liban

  • A
  • A
Quand Miss Israël s'invite sur un selfie de Miss Liban
Miss Liban a précisé que c'était Miss Israël qui s'était invitée sur le selfie polémique.@ Anwar Amro/AFP
Partagez sur :

LA PHOTO QUI FÂCHE - Pendant le concours Miss Univers, la représentante d'Israël s'est invitée sur un selfie de sa concurrente libanaise, qui n'a pas apprécié.

La guerre s'invite jusqu'au concours Miss Univers. Une polémique est née ces derniers jours, alors que les Miss de tous les pays étaient réunies à Miami pour préparer la compétition : Miss Israël s'est incrustée sur un selfie de Miss Liban, déclenchant la fureur de sa concurrente.

Deux pays encore en guerre. Car techniquement, le Liban et Israël sont encore en guerre, même si l'Etat hébreu a retiré ses troupes en 2000 des zones qu'elles occupaient depuis plus de 20 ans. En 2006, la guerre entre Israël et le mouvement chiite libanais Hezbollah avait fait plus de 1.200 morts côté libanais, et 160 côté israélien.

Alors quand les internautes libanais ont découvert une photo de leur reine de beauté en train de poser avec Miss Israël, ils n'ont pas apprécié. Le cliché, posté par l'Israélienne, a été partagé des milliers de fois et a divisé les Libanais entre pourfendeurs et défenseurs de la Miss.

"J'ai fait attention à ne pas communiquer avec Miss Israël". La miss libanaise, Saly Greige, s'est expliqué sur la polémique, insistant sur le fait qu'elle était en train de poser avec Miss Japon et Miss Slovénie quand Miss Israël, Doron Matalon, s'est approchée, a sorti son appareil et pris un selfie aussitôt posté sur son compte Instagram. 



"Depuis mon arrivée, j'ai fait extrêmement attention à ne pas être prise en photo et à ne pas communiquer avec Miss Israël", raconte Saly Greige, qui a posté la même photo... recadrée pour que l'intruse n'apparaisse plus.

La candidate israélienne a répondu dimanche à cette polémique sur son compte Facebook, en hébreu et en anglais : "cela ne me surprend pas, mais cela me rend triste quand même. Dommage que tu ne puisses pas mettre les hostilités de côté".