Quand le Vatican s'inspire de Wikipédia

  • A
  • A
Quand le Vatican s'inspire de Wikipédia
Les "biographies non officielles" des 22 nouveaux cardinaux proviennent de l'encyclopédie en ligne.@ Reuters
Partagez sur :

Les "biographies non officielles" des 22 nouveaux cardinaux proviennent de l'encyclopédie en ligne.

Le Vatican est connu pour disposer de l'une des meilleures documentations du monde. Mais à la surprise générale, les biographies de 22 nouveaux cardinaux transmises par Benoît XVI proviennent du site Internet Wikipedia, a révélé dimanche le Guardian. Vendredi, le Pape a annoncé la nomination de 22 nouveaux cardinaux dont 18 de moins de 80 ans. Ces derniers seraient donc électeurs pour choisir son remplaçant en cas de décès et de la convocation d'un conclave.

Des cardinaux "catholiques"

Certains passages de ces biographies, quelque peu surprenants pour un document émanant du Saint-Siège, ont mis la puce à l'oreille du vaticaniste italien Sandro Magister. Il y était par exemple mentionné à chaque fois que les archevêques faits cardinaux étaient "catholiques".

Le passage le plus incongru se trouvait dans la biographie de Mgr Willem Jacobus Eijk, archevêque d'Utrecht, au Pays-Bas. Il y était précisé que le prélat avait "eu dès le début, une forte propension au conservatisme, spécialement en matière d'avortement et d'homosexualité, qui ont fait de lui l'un des hommes religieux les plus controversés du pays".

Des bios fournies par Radio Vatican ?

Selon des sources vaticanes, le fait que ces biographies de cardinaux, des personnages tous bien connus de l'Eglise romaine, aient été puisées dans Wikipedia, revient à Radio Vatican, qui les avait fournies à la hâte au bureau de presse.

En 2009, dans une lettre aux évêques, Benoît XVI, avait souligné l'importance d'Internet, estimant qu'"à l'avenir", le Saint-Siège devrait "prêter davantage attention à cette source d'informations".