Quand l’Allemagne drague les immigrés

  • A
  • A
Quand l’Allemagne drague les immigrés
L'Allemagne a lancé une campagne intitulée "Make it in Germany" pour inciter les étrangers qualifiés à venir travailler chez elle.@ Capture écran
Partagez sur :

Confronté à une baisse de la démographie, le gouvernement a lancé l’opération "Make it in Germany".

L’Allemagne a beau être dans une santé économique épatante en ces temps de crise, elle n’en est pas moins inquiète pour son avenir. Ces craintes ne naissent pas de perspectives économiques pessimistes, mais de la situation démographique outre-Rhin. Car, avec 1,4 enfant par femme, l’Allemagne possède un taux de fécondité parmi les plus bas du monde. Et sa population est vieillissante. Alors, pour éviter le déclin, Berlin cherche à faire venir des immigrés sur son sol, avec une opération de séduction à la clé, baptisée "Make it in Germany".

Un besoin de 200.000 immigrés en plus par an

Vu de France, où la question de l’immigration a animé la campagne présidentielle, cette situation peut paraître étrange. Mais en avril, la Bundesbank a calculé que l’Allemagne avait besoin de 200.000 immigrés supplémentaires par an pour soutenir la croissance de la production économique.  "En 2025, il manquera à l'Allemagne, pour des raisons purement démographiques, jusqu'à six millions de personnes en âge de travailler", a fait savoir début juin la ministre du Travail Ursula von der Leyen.

D’où l’idée d’inciter les immigrés à venir travailler en Allemagne pour occuper des emplois de techniciens, d’ingénieurs ou de médecins. "Avec notre portail Internet, nous allons montrer aux travailleurs qualifiés de l'étranger pourquoi cela vaut la peine de vivre et de travailler en Allemagne. Surtout, nous allons leur montrer qu'ils sont sincèrement les bienvenus", a assuré le ministre de l'Economie Philipp Rösler.

Le site, disponible en allemand et en anglais, fait la promotion par le biais d’articles et de vidéos, du marché du travail allemand. De la recherche d’un job à l’installation, la plate-forme aborde les toutes les questions utiles pour les personnes intéressées.

Des modalités d’installation simplifiées

Depuis avril dernier, le gouvernement a d’ailleurs simplifié les conditions d’installation en Allemagne pour les étudiants étrangers. Ainsi, les titulaires d’un diplôme supérieur ou de cinq ans d’expérience professionnelle, bénéficieront désormais droit de la "carte bleue", titre de séjour spécifiquement destiné aux étrangers qualifiés, dès qu’ils disposent d’un contrat de travail assurant un revenu de 44 800 euros par an.

Les jeunes migrants auront alors droit à un titre de séjour de trois ans et pourront s’installer durablement en Allemagne, et donc faire venir leur famille, au bout de deux ans, comme le précise le journal La Croix.

Des immigrés européens de plus en plus nombreux

L'Allemagne attire déjà, depuis quelques mois, de plus en plus de jeunes diplômés en provenance des pays d'Europe du Sud en récession, qui manquent de perspective d'avenir dans leur pays. Le nombre d'immigrés en provenance de Grèce l'an dernier a ainsi progressé de 90% par rapport à 2010, tandis que le nombre des nouveaux arrivants venus d'Espagne grimpait de 52% en un an, selon des chiffres publiés récemment.