Punis pour avoir parlé français à l'école

  • A
  • A
Punis pour avoir parlé français à l'école
Une école belge néerlandophone prévoit des sanctions pour les élèves qui parlent français entre eux.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une école belge néerlandophone sanctionne les élèves qui parlent français entre eux.

La guerre entre Belges francophones et néerlandophones arrive dans les cours de récréation. Une école primaire de la banlieue de Bruxelles vient d'adopter un nouveau règlement : tous les élèves devront désormais parler néerlandais, sous peine de sanction. Certains parents sont choqués.

Un cours de néerlandais comme sanction

Le français est donc banni de l'école Saint-Pierre, à Jette. A chaque fois qu'ils seront surpris en train de parler dans la langue de Molière, les élèves recevront un avertissement. Au bout de trois, ils seront sanctionnés et devront assister à un cours de langue.

Les parents dénoncent une sanction injuste, dans une école où 40% des élèves n'ont pas le néerlandais comme langue maternelle, mais seulement comme troisième ou quatrième langue. C'est "une méchanceté linguistique qui ne touche que les enfants parlant français, c'est écrit noir sur blanc", juge un parent d'élève, interrogé par Sud Presse.

Des enfants demandeurs de rigueur, selon la direction

De son côté, la direction de l'école se défend de toute injustice et assure agir pour le bien des enfants. Selon Véronique Vanhercke, la directrice de l'établissement, les enfants seraient même demandeurs de plus de rigueur. "Quand nous en discutions avec les enfants, ils nous répondaient qu'ils ne faisaient pas l'effort, car le système n'était pas assez sévère", assure-t-elle à la télévision néerlandophone VTM.

La querelle linguistique entre les communautés wallonne et flamande dans laquelle est empêtrée la Belgique depuis de nombreuses années n'est pas prête de se calmer...