Procès Jackson: le Dr Murray reconnu coupable

  • A
  • A
Procès Jackson: le Dr Murray reconnu coupable
Le Dr Murray a admis avoir administré du propofol à Michael Jackson le matin de sa mort.@ REUTERS
Partagez sur :

Le médecin personnel du chanteur encourt jusqu'à 4 ans de prison.

Après six semaines de procès, le docteur Conrad Murray a été reconnu coupable lundi de l'homicide involontaire du chanteur par le jury de la Cour supérieure de Los Angeles.

A l'annonce du verdict, filmé par les caméras de la salle d'audience et retransmis en direct, une clameur de joie s'est élevée dans les rangs des fans du "roi de la pop", massés devant le tribunal. Conrad Murray est quant à lui resté impassible.

Des preuves "accablantes"

Le juge a ordonné son placement en détention, mais il faudra attendre le 29 novembre pour connaître sa peine. Le cardiologue de 58 ans encourt jusqu'à quatre ans de prison. Il avait plaidé non coupable d'avoir administré à Michael Jackson une dose fatale de propofol, un puissant sédatif jugé responsable du décès de la star.

Michael Jackson avait perdu la vie le 25 juin 2009 suite à une "grave intoxication" au propofol, qu'il utilisait comme somnifère avec l'aide du Dr Murray. Celui-ci avait admis lui en avoir administré le matin de sa mort.

Jeudi, dans son réquisitoire, le procureur David Walgren avait affirmé que "les preuves dans ce dossier" étaient "accablantes" et montraient que Conrad Murray avait agi avec "une négligence criminelle".

Deux jours de délibération

L'avocat de l'accusé, Ed Chernoff, avait au contraire assuré que le médecin n'était qu'un "petit poisson" dans cette affaire, et affirmé que les témoins du Parquet s'étaient mis d'accord sur une version des faits incriminant Conrad Murray.

49 témoins se sont succédé à la barre durant les six semaines du procès. Le Dr Murray avait, quant à lui, préféré usé de son droit au silence et n'a donc pas témoigné.

Les sept hommes et cinq femmes du jury ont eu besoin de deux journées de délibération pour déterminer si, oui ou non, Conrad Murray était responsable de la mort de la star.