Procès Cosby : le jury dans l'impasse, nouvelle suspension, reprise vendredi

  • A
  • A
Procès Cosby : le jury dans l'impasse, nouvelle suspension, reprise vendredi
Si l'impossibilité pour le jury de s'entendre sur un verdict se confirmait, elle entraînerait automatiquement l'annulation du procès.@ AFP/ GETTY IMAGES / Ethan Miller
Partagez sur :

Les délibérations ont déjà duré 39 heures, étalées sur quatre jours, sans que les douze membres du jury ne soient parvenus à s'entendre à l'unanimité.

Le jury du procès de Bill Cosby a suspendu jeudi soir ses délibérations et reprendra son travail vendredi matin, le juge leur demandant de poursuivre bien que les jurés se soient déclarés dans l'impasse à la mi-journée.

Le jury dans une impasse. Les délibérations ont déjà duré 39 heures, étalées sur quatre jours, sans que les douze membres du jury ne soient parvenus à s'entendre à l'unanimité sur aucun des trois chefs d'accusation. La justice américaine requiert l'unanimité du jury pour qu'un verdict puisse être prononcé. En fin de matinée, jeudi, le jury avait indiqué au juge Steven O'Neill qu'il se trouvait dans une impasse. Bill Cosby est accusé d'agression sexuelle sur Andrea Constand, à son domicile, début 2004. Il a reconnu s'être livré à des attouchements ce jour-là, mais assure que la relation était consensuelle.

Une soixantaine d'accusations. Rendu célèbre par la série télévisée "The Cosby Show" (1984-1992), Bill Cosby risque jusqu'à 30 ans de prison. Si Andrea Constand est la seule pour laquelle les faits ne soient pas prescrits pénalement, plus de soixante femmes ont également accusé le comédien de 79 ans, icône de la culture populaire américaine. En cas d'impasse ("deadlock"), la loi de Pennsylvanie, où se déroule le procès, permet au juge d'ordonner aux jurés de poursuivre leurs travaux. C'est ce qu'il a fait jeudi.

Pas de délai. "Si après de nouvelles délibérations, vous êtes toujours dans l'impasse, vous devrez me l'indiquer", a expliqué Steven O'Neill aux jurés, selon une formule inscrite au code de procédure pénale de Pennsylvanie. La loi ne prévoit pas de délai pour ces délibérations. Les débats ont déjà largement dépassé les 30 heures de huis clos qu'il avait fallu aux jurés du procès de Michael Jackson, en juin 2005, pour acquitter le chanteur des accusations de pédophilie qui pesaient sur lui. 

Procès annulé ? Si l'impossibilité pour le jury de s'entendre sur un verdict se confirmait, elle entraînerait automatiquement l'annulation du procès, un immense camouflet pour l'accusation et une victoire inattendue pour le comédien américain. Le ministère public aurait encore la possibilité de demander la tenue d'un nouveau procès, mais l'accusation aurait perdu son élan, face à un vieil homme qui fêtera ses 80 ans le 12 juillet. Il faudrait aussi que le procureur du comté de Montgomery, dans lequel se trouve la résidence de Bill Cosby, s'assure qu'Andrea Constand serait prête à traverser un nouveau procès de plusieurs semaines.