Prison ferme pour un Allemand qui avait rejoint Daech en Syrie

  • A
  • A
Prison ferme pour un Allemand qui avait rejoint Daech en Syrie
Un policer allemand surveille l'extérieur du tribunal de Düsseldorf. Image d'illustration. @ Monika Skolimowska / dpa / AFP
Partagez sur :

Nils Donath avait été arrêté en Allemagne en 2015 après avoir fait partie des troupes d'assaut de l'organisation djihadiste en Syrie.

Un Allemand converti à l'islam a été condamné vendredi à quatre ans et demi de prison pour avoir rejoint une unité du groupe de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie entre 2013 et 2014.

Des joints à la radicalisation. Nils Donath, 25 ans, né à Dinslaken-Lohberg, dans le nord de la Ruhr, s'est converti à l'islam à l'été 2011 après une vie de petit délinquant et de "fumeur de joints", avait-il raconté à la barre du tribunal de Düsseldorf en janvier, reconnaissant avoir "glissé directement dans la radicalité".

Il chassait les déserteurs. En 2013, selon l'accusation, il a rejoint une organisation djihadiste baptisée "Brigade Lohberger" et est parti en octobre de la même année rejoindre EI en Syrie. Là-bas, il a notamment fait partie de "troupes d'assaut" de l'organisation islamiste, plus spécifiquement chargées de faire la chasse aux déserteurs. Le groupe EI menaçait les combattants qui faisaient défection d'être "torturés jusqu'à la mort", a raconté lors de son procès le prévenu qui s'est par la suite détourné de l'organisation djihadiste et est retourné en Allemagne, où il a été arrêté en 2015.

740 départs en tout. Selon le renseignement intérieur allemand, au total quelque 740 personnes ont quitté l'Allemagne pour rejoindre des groupe djihadistes comme l'Etat islamique (EI) en Syrie ou en Irak. Un tiers sont rentrés et environ 120 d'entre eux auraient été tués.