Prison ferme confirmée pour l'ex-Premier ministre Olmert

  • A
  • A
Prison ferme confirmée pour l'ex-Premier ministre Olmert
@ ABIR SULTAN / POOL / AFP
Partagez sur :

CONDAMNATION - L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert a confirmé mardi une peine de prison ferme de 18 mois pour corruption. 

La Cour suprême d'Israël a confirmé mardi une peine de prison ferme de 18 mois pour corruption contre l'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert. Il devient ainsi le premier chef de gouvernement à être emprisonné dans son pays. 

Peine réduite de 6 ans à 18 mois. Ehud Olmert, 70 ans et Premier ministre de 2006 à 2009, avait été condamné à six ans de prison ferme en première instance pour deux chefs d'accusation de corruption liées à un énorme projet immobilier. Mardi, la Cour suprême l'a acquitté d'une de ces accusations et a réduit sa peine à 18 mois de prison dans la deuxième. 

En prison le 15 février. Il devra se présenter le 15 février aux autorités afin d'entamer sa période de détention. Visé par des enquêtes depuis des années, l'ancien avocat d'affaires, grand amateur de costumes chics, de cigares, de football, de bonne chère et de voyages à l'étranger avait semblé échapper à toute condamnation. Mais en mai 2014, un tribunal l'avait condamné en première instance à six ans de prison pour corruption, marquant le début de sa descente aux enfers. 

Ancien membre du Likoud, le parti de droite de l'actuel Premier ministre Benjamin Netanyahu, avant de rejoindre le centre droit, Ehud Olmert avait renoncé à se présenter aux primaires de son parti, Kadima, ouvrant la voie à l'accession au pouvoir de Benjamin Netanyahu, qui dirige Israël depuis.