Prise d'otages à Bamako : "Ils ont tiré sur les gardes"

  • A
  • A
Prise d'otages à Bamako : "Ils ont tiré sur les gardes"
@ HABIBOU KOUYATE / AFP
Partagez sur :

HORREUR - Un témoin raconte l'assaut de l'hôtel Radisson de Bamako, où une prise d'otages a actuellement lieu.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

L'assaut de l'hôtel Radisson de Bamako, où 170 otages sont actuellement retenus en otage, a été aussi soudain que violent. C'est ce que raconte Amadou, qui travaille en face de l'établissement et a été témoin de la scène. "Aux environs de 6h30–7h, une voiture avec une plaque diplomatique est arrivée. Je venais de la maison, et j’ai vu la voiture passer puis des coups de feu. Ils ont tiré sur les gardes à l’entrée de l’hôtel, puis ils sont entrés à l’intérieur et ils ont pris des gens en otage. Un garde s’est pris une balle dans l’épaule, puis dans les fesses. Il s’est ensuite réfugié dans nos bureaux. Puis on a fermé la porte, et un policier est venu le chercher", raconte-t-il au micro d'Europe 1.

"Nous sommes enfermés". "Il y a eu des échanges de tirs. La police nous a dit de ne pas sortir. Nous sommes enfermés, on attend de pouvoir sortir d’ici. Nous sommes quatre, on a prévenu les collègues de ne pas venir au travail. On ne sait pas ce qui se passe à l’intérieur de l’hôtel. J'aimerais sortir, mais j'ai peur", poursuit Amadou. Trois otages ont été tués, selon un bilan provisoire. Une dizaine de personnes ont été évacuées par les forces de sécurité.