L'Australie, une cible privilégiée des terroristes ?

  • A
  • A
L'Australie, une cible privilégiée des terroristes ?
@ Reuters
Partagez sur :

La prise d’otages, lundi, dans l’un des cafés les plus célèbres de Sydney interroge : l’Australie est-elle particulièrement visée par les terroristes ? 

Une prise d’otages par un homme armé est en cours dans le Chocolate Lindt Café, très fréquenté par les touristes et habitants de Sydney. Si la prise d’otage n’a pour le moment été revendiquée par aucune organisation terroriste, des otages ont néanmoins été vus en train de brandir un drapeau islamiste. Une chaîne de télévision australienne, Ten News, a par ailleurs reçu une vidéo, qu'elle a transmis à la police, dans laquelle on peut voir un otage, sur fond de drapeau islamiste, transmettre les revendications de l'homme armé. L’Australie est-elle alors devenue une cible des islamistes ? 

>> LIRE AUSSI  : Sydney : le preneur d’otages a été identifié 

Des attaques planifiées. En septembre dernier déjà, une attaque terroriste avait été déjouée de peu. La police australienne avait arrêté 15 personnes à Sydney et à Brisbane. Les suspects auraient planifié de prendre des civils en otage pour filmer leur décapitation. Cette vaste opération avait mobilisé 800 policiers. 

>> LIRE AUSSI : Australie : les djihadistes planifiaient une décapitation

Le même mois, un homme de 18 ans, soupçonné de terrorisme, avait été abattu après avoir blessé deux policiers. Il avait projeté de décapiter les deux gardiens de la paix, de filmer leur exécution et de diffuser la vidéo sur internet. 

>> LIRE AUSSI : Australie : “un terroriste” tué après avoir poignardé deux policiers. 

Le niveau d’alerte relevé. En septembre encore, l’Australie a relevé son niveau d’alerte et durci sa législation anti-terroriste. La menace terroriste représentée par les plus de 70 Australiens qui combattent dans les rangs djihadistes est réelle. Le gouvernement a ainsi mis en garde, à plusieurs reprises, la population contre les risques d’attentats de “loups solitaires”, ce qui pourrait être le cas dans la prise d’otages du café de Sydney. 

Impliqué dans la lutte contre l’Etat islamique. L’Australie fait partie des 40 nations qui participent à la coalition internationale contre l’organisation terroriste Etat islamique. Si le pays n’a envoyé aucun soldat pour combattre sur le terrain, des livraisons d’armes, de matériel militaires ainsi que de l’aide humanitaire ont été néanmoins livrés par le gouvernement australien. 

>> LIRE AUSSI : Irak : qui va participer à la coalition internationale ?