Donald Trump et Hillary Clinton favoris du "Super Tuesday"

  • A
  • A
Donald Trump et Hillary Clinton favoris du "Super Tuesday"
Rubio, Cruz, Sanders, Trump et Clinton : les cinq acteurs principaux du "Super Tuesday".@ AFP
Partagez sur :

Douze Etats sont appelés à voter mardi, lors des primaires aux Etats-Unis, pour leurs délégués en vue de la désignation du candidat démocrate et républicain.

C'est un moment clé des primaires aux Etats-Unis. Alors que quatre Etats - l'Iowa, le New Hampshire, le Nevada et le Caroline du Sud – ont déjà voté, 12 autres vont se rendre aux urnes, mardi 1er mars. Un "super Tuesday" qui donnera une tendance forte sur l'issue du scrutin final. Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton sont les favoris de cette journée capitale qui pourrait consacrer l'échappée du milliardaire vers l'investiture du parti républicain.

• Qui va voter ?

La réponse varie à chaque élection. Cette année, une douzaine d'Etats voteront mardi. Il s'agit, dans la plupart des Etats, de primaires à la fois républicaine et démocrate, à l'exception de l'Alaska, où se tiennent seulement des caucus républicains, et du Colorado, où seuls les démocrates seront consultés également lors de caucus (réunions électorales). Voici les Etats concernés : Alabama, Alaska (caucus républicain), Arkansas, Colorado (caucus démocrate), Géorgie, Massachusetts, Minnesota, Oklahoma,Tennessee, Texas, Vermont, Virginie.

• Quels sont les enjeux ?

Les primaires - ou caucus - dans chaque parti servent à élire des délégués aux conventions nationales qui se tiendront respectivement du 18 au 21 juillet pour les républicains, à Cleveland, et du 25 au 28 pour les démocrates, à Philadelphie. C'est là que sera investi le candidat à la présidentielle ayant remporté les primaires.

• Combien de délégués seront élus ?

Au total, il y a 2.472 délégués républicains à allouer, ce qui fait que le premier candidat à franchir la barre des 1.247 délégués est celui qui sera investi par son parti.  Le Parti démocrate alloue lui 4.763 délégués, la barre à franchir est donc de 2.382 délégués.

Le Texas a le plus grand nombre de délégués en jeu (222 côté démocrate, 155 côté républicain), tandis que l'Alaska et le Vermont en ont le moins. Outre le Texas, les morceaux de choix mardi en termes de délégués sont notamment la Géorgie, le Massachusetts, le Minnesota et le Tennessee. Au total, c'est près d'un quart des délégués qui seront désignés mardi, d'où l'importance de cette journée de vote.

• Qui sont les favoris ?

A ce stade, quatre Etats ont voté. Côté républicain, le magnat de l'immobilier Donald Trump est en tête, ayant remporté le New Hamsphire, la Caroline du Sud et le Nevada. Seul l'Iowa, remporté par le sénateur Ted Cruz, lui a échappé.

Chez les démocrates, l'ancienne Première dame et secrétaire d'Etat Hillary Clinton dispose d'une bonne avance sur le sénateur Bernie Sanders, l'ayant remporté dans l'Iowa, le Nevada et la Caroline du Sud. Bernie Sanders a, lui, gagné le New Hampshire. A noter que 15% des délégués qui voteront à la convention démocrate sont des responsables du parti qui ne sont liés par aucune primaire. Or la majorité d'entre eux soutient Hillary Clinton, ce qui renforce encore son avance sur Sanders.