Prêtres à cornes et bénédiction à la balayette : 64 jeunes Italiens accusés de blasphème

  • A
  • A
Prêtres à cornes et bénédiction à la balayette : 64 jeunes Italiens accusés de blasphème
@ PATRICK BAZ / AFP
Partagez sur :

64 jeunes risquent la prison pour "offense à une confession religieuse", alors qu'ils organisaient des rites étranges et pas très catholiques devant une église.

Un faux prêtre doté de cornes du diable, qui bénit ses ouailles d'une balayette et distribue des rondelles de saucisson en guise d'hostie : une soixantaine de jeunes Italiens ont été accusés de blasphème pour avoir organisé ces étranges cérémonies pas très catholiques. Soixante-quatre jeunes garçons et jeunes filles, originaires des provinces de Plaisance et de Parme, dans le nord de l'Italie, et âgés entre 20 et 35 ans, se réunissaient devant l'église d'un village pour y célébrer de faux baptêmes ou mariages conformément à leurs "rites" fort insolites.

Des photos sur les réseaux sociaux. De ces cérémonies singulières auxquelles certains participaient costumés comme des prêtres, ils faisaient des photos que les carabiniers locaux (gendarmerie) eurent tôt fait de retrouver sur les réseaux sociaux, après avoir été alertés par un paroissien. Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, les participants se donnaient rendez-vous via Facebook ou SMS.

Ils singeaient les rites catholiques. Après s'être retrouvés pour l'apéritif, ils se regroupaient devant l'église San Genesio et mettaient en scène un baptême ou un mariage, singeant le rite catholique, explique le quotidien La RepubblicaUn faux prêtre endossait des cornes du diable et les participants étaient bénis avec une balayette servant à nettoyer les toilettes. L'hostie pour la communion était remplacée par du saucisson. Ces jeunes, accusés d'offense à une confession religieuse, risquent entre 5.000 euros d'amende et deux ans de prison.