Présidentielle US : à quoi ressembleraient les 100 premiers jours au pouvoir de Trump ou de Clinton ?

  • A
  • A
Partagez sur :

S'il est élu, Donald Trump promet de baisser les impôts et de renégocier les traités de libre-échange. Hillary Clinton veut augmenter le salaire minimum et investir dans les énergies propres. On fait le point.

48 HEURES 100% USA

La fin du suspense est proche... Dans quelques heures, les Américains connaîtront le nom de leur prochain(e) président(e). Que ce soit Hillary Clinton ou Donald Trump, chacun des candidats compte prendre des mesures rapidement dès son installation à la Maison-Blanche, fin janvier. Europe 1 vous fait le point.

>>Les 100 jours de Donald Trump

Supprimer l'Obamacare. Donald Trump président prévoit de convoquer immédiatement le Congrès, qui vote les budgets et ratifie les traités, afin de supprimer l'Obamacare, la réforme de l'assurance santé mise en place par Barack Obama. Il ferait adopter ce qu'il présente comme la plus grande baisse d'impôts de l'histoire.

Réduire le nombre de fonctionnaires. Le milliardaire promet aussi de s'attaquer à l'administration à Washington en réduisant le nombre de fonctionnaires à l'exception de la police et l'armée.

Renégocier les accords de libre-échange. Donald Trump s'engage à renégocier tous les accords commerciaux, le libre échange avec le Mexique et le Canada mais aussi se retirer des discussions sur un traité avec l'Europe et à annuler l'accord sur le climat de la Cop21.

Le fameux mur. Le magnat de l'immobilier fait de la construction d'un mur à la frontière mexicaine son prochain chantier. Il promet également d'expulser 11 millions de sans-papier.

>>Les 100 jours d'Hillary Clinton

Faciliter les régularisations. L'immigration est aussi l'une des priorités d'Hillary Clinton. Elle souhaite une réforme radicalement différente de celle de son adversaire républicain, promettant de faciliter les régularisations.

Un plan de modernisation. Pour rebooster l'économie, elle mise sur un vaste plan de modernisation des infrastructures et d'investissement dans les énergies propres.

Augmenter le salaire minimum. Elle promet aussi d'augmenter le salaire minimum. Pour tout cela, elle aura besoin de travailler avec le Congrès, qui même si elle est élue, pourrait rester républicain.