Présidentielle en Afghanistan : Abdullah en tête au premier tour

  • A
  • A
Présidentielle en Afghanistan : Abdullah en tête au premier tour
L'ancien ministre des Affaires étrangères de l'actuel président de l'Afghanistan Hamid Karzaï, Abdullah est en tête du premier tour de la présidentielle, selon les résultats partiels.
Partagez sur :

L’ancien ministre des Affaires étrangères a obtenu presque un peu moins de 45% des suffrages, loin devant son concurrent Ashraf Ghani.

L'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah est en tête de l'élection présidentielle afghane selon les résultats partiels rendus publics dimanche, qui lui donnent une avance accrue sans pour autant lui assurer une élection dès le premier tour.

Sur la base d'un peu moins de la moitié des bulletins de vote issus des 34 provinces du pays, Abdullah Abdullah est crédité de 44,4% des suffrages exprimés, a précisé la Commission électorale indépendante, contre 33,2% pour l'universitaire Ashraf Ghani, son principal adversaire, pro-occidental.

"Nous nous attendions à cette avance, ce n'est pas une surprise, mais peut-être nous attendions nous à une avance plus importante", a déclaré Abdullah Abdullah lors d'un entretien à Reuters à son domicile à Kaboul. "Nous espérons toujours que les élections s'achèveront au premier tour."

Second tour en mai. Pour l'emporter, un candidat doit obtenir plus de 50% des suffrages exprimés. Si aucun d'eux n'y parvient au premier tour, les deux candidats arrivés en tête s'affronteront lors d'un second tour. Les résultats définitifs sont attendus le 14 mai et un éventuel second tour aurait lieu fin mai. Abdullah Abdullah a écarté dimanche l'hypothèse d'une manipulation visant à lui épargner un second tour.

 

"L'idée de former une coalition afin d'éviter un second tour n'est pas à l'ordre du jour, en tout cas nous n'entendons pas nous engager sur cette voie", a-t-il dit. "Le peuple d'Afghanistan mérite un résultat clair."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460
VU DE KABOUL - Les Afghans élisent leur nouveau présidentELECTION - Défiant les talibans, les Afghans ont voté en nombreATTAQUE - Afghanistan : les talibans font pression sur les élections